Site d'information Général sur la Guinée et le Monde

Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara serait «favorable» au retour de Laurent Gbagbo

L’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo pourrait regagner son pays dans les semaines à venir, 8 ans après l’avoir quitté pour la Cour pénale internationale (CPI) à la Haye, au Pays-Bas. C’est du moins ce que crois savoir le journaliste François Soudan, dans un article annoncé pour ce dimanche 7 juin 2020 dans Jeune-Afrique. 

En effet, après la décision de la Chambre d’appel d’alléger les restrictions imposées à la liberté conditionnelle dont il bénéficiait depuis le 1er février 2019, Laurent Gbagbo était dans l’attente d’une autorisation des autorités ivoiriennes, pour regagner la Côte d’Ivoire. C’est ce feu vert que lui aurait donné le Président Alassane Ouattara, selon le confrère français. « Alassane Ouattara est favorable au retour du président GBAGBO », fait-il savoir.

Voici la condition qu’aurait imposée  le Président Ouattara 

Selon l’article de François Soudan, le “OK” du Président ivoirien a toutefois été accompagné d’une condition majeur : à savoir que Laurent Gbagbo « soit conduit directement à Mama son village natal (Gagnoa, dans l’Ouest du pays) sans passer par Abidjan ». La raison de cette condition serait que « la France craint des débordements à Port-Bouët qui abrite à la fois l’aéroport Félix Houphouët-Boigny et la stratégique base militaire du 43e BIMA . Le président (Laurent Gbagbo) n’a pas encore donné suite à cette proposition qui l’empêcherait de communier avec son peuple qui lui a tant manqué depuis 10 ans . Si un compromis est trouvé, le retour de Gbagbo aura lieu début juillet avant son investiture dans la foulée à la tête du FPI lors du congrès extraordinaire que peaufine la direction avec Affi N’guessan », précise l’article.

Le FPI fait une précision de taille …

APRnews  a tenu à vérifier l’information auprès du gouvernement ivoirien, du RHDP au pouvoir et du Front populaire ivoirien (FPI), le parti de Laurent Gbagbo. Au niveau du FPI, César Etou, SGA de la branche opposée à Pascal Affi N’guessan, a fait une précision. «Nous ne sommes pas encore informé de ce que le Président Ouattara a donné son accord pour le retour du Président Gbagbo. En tout cas, pas officiellement. L’article de François Soudan non plus ne nous le dit pas. L’article dit plutôt qu’il est favorable. Je pense qu’on devrait faire attention avec les mots. Pour le reste, nous attendons de voir », a-t-il confié à APRnews. Pour ce qui est du gouvernement, il nous a été impossible d’avoir des réactions. Nos efforts, pour avoir au téléphone le ministre Sidi Tiémoko Touré, porte-parole du gouvernement, et Touré Mamadou, porte-parole du RHDP, ont été vains.

par Taboola

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.