Dr Ousmane Kaba parti PADES

La convocation du corps électoral, le lundi 11 novembre 2019, à travers un décret du président de la République le 16 février 2020, est vue de bon œil par le président du Parti des Démocrates pour l’Espoir (PADES).

« On n’a pas à approuver, c’est une décision de la CENI et du chef de l’Etat. Ce qui doit être un critère pour nous, c’est de savoir si c‘est l’égale. Et apparemment, ça l’est. Puisque, c’est 70 jours avant les élections. Et nous sommes à peu près à 90 jours. Donc, c’est dans la légalité », a estimé Dr Ousmane Kaba dans un entretien avec notre rédaction.

A en croire le leader du PADES, la révision du fichier électorale peut être effectué dans le délai requis.

« On a à peu près, 90 jours. Je pense qu’on peu réviser le fichier électoral conformément à la loi pendant ce délai », a-t-il déclaré.

D’après Dr Ousmane Kaba, son parti le PADES, qui a besoin de légitimité mais aussi de députés, ne boycottera pas ces élections législatives.

Mosaïqueguinee

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here