Le Comité d’Orientation Stratégique (COS) du projet Booster les Compétences pour l’Employabilité des Jeunes (BOCEJ) a tenu sa 9ème session ce vendredi, 1er mars 2019. C’est le ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, Mouctar Diallo et président du COS, qui a présidé cette session, a constaté un reporter que Guineematin.com a dépêché sur place.

La neuvième session du Comité d’Orientation Stratégique (COS) du projet Booster les Compétences pour l’Employabilité des Jeunes (BOCEJ) s’est tenue ce vendredi 1er mars 2019 à Conakry. Au tour du ministre Mouctar Diallo, président du COS, on notait également la présence de Lansana Komara, ministre de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle, du Travail et de l’Emploi ; et de Hady Barry, secrétaire général du ministère de la Coopération et de l’Intégration Africaine.

Aux termes des travaux, Mouctar Diallo a dit que « cette neuvième session du COS a permis d’examiner le PTBA (Plan de Travail Annuel Budgétisé) 2019, d’examiner le rapport d’activités de 2018, d’examiner le cadre révisé de la structure du projet, du budget et de ses objectifs. Il y a eu la présentation de tous ces documents qui ont fait l’objet d’examen, de discussion et d’adoption ».

Par ailleurs, le ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes a révélé certaines difficultés dans l’exécution du projet BOCEJ (Booster les Compétences pour l’Employabilité des Jeunes). « Nous avons constaté au cours du Comité d’Orientation Stratégique qu’il y a quelques difficultés, notamment liées au déficit de communication qui occasionne une faible appropriation du projet par les bénéficiaires et par les acteurs. Nous avons aussi fait le constat d’un faible décaissement. On est déjà à 66% du temps du projet parce qu’il finit en 2020, alors qu’on est à 34% du décaissement. Ce qui constitue un problème », a indiqué Mouctar Diallo.

En outre, le ministre a fait savoir que de nouvelles orientations ont été faites au cours de la tenue de la neuvième session du Comité d’Orientation Stratégique du projet BOCEJ. « Les orientations vont permettre de consolider d’abord, les acquis en termes d’opportunité de stage donné aux jeunes tant au moment de la formation qu’après la formation. Nous avons interpellé les secteurs miniers pour que ce secteur important puisse prendre les jeunes en stage, même si ces acteurs et partenaires insistent sur la nécessité de renforcer la capacité des jeunes en termes d’Anglais et de maitrise de l’outil informatique. Il y a aussi une autre orientation liée au sport et à l’environnement que le projet BOCEJ va tenir en compte, ce qui cadre d’ailleurs avec les orientations de la Banque Mondiale qui a financé le projet BOCEJ à hauteur de 20 millions de dollars ».

Il faut rappeler que la prochaine session du Comité d’Orientation Stratégique du projet BOCEJ se tiendra au mois de juillet prochain.

Siba Guilavogui pour Guineematin.com

Tél. : 620 21 39 77/ 662 73 05 31

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here