Commune urbaine de Kindia : très déçu Abdoulaye Bah raconte « comme nous avons compris qu’ils voulaient violer l’accord, nous avons saccagé la caisse, nous avons crié et nous nous sommes opposés farouchement »

0

Abdoulaye Bah raconte : « Les militaires ont fait sortir le maire Abdoulaye Bah et les 16 autres conseillers de L’UFDG de la salle pour s’enfermer avec les autres.

« Comme nous avons compris qu’ils voulaient violer l’accord, nous avons saccagé la caisse, nous avons crié et nous nous sommes opposés farouchement. C’est ainsi les militaires ont aidé ceux de la mouvance pour nous battre en blessant certains d’entre nous. Comme ils ne pouvaient rien, les militaires nous ont expulsé de la salle avant de fermer la porte et rester avec les autres. Je demande à tout le monde de ne pas reculer. Quelque soit ce qu’ils feront dans la salle, c’est du faux. C’est impossible d’élire un maire sans nous. C’est Abdoulaye Bah qui restera maire de la commune urbaine de Kindia.»

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici