Le projet d’opérationnalisation du dividende démographique dans les quartiers de Hamdallaye, Bambéto et Cosa, a été officiellement lancé ce mercredi, 16 janvier 2018, à la maison des Jeunes de Ratoma. Ce projet pilote concerne, pour cette première étape, les quartiers précités. Il a été rendu possible grâce au ministère de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes en collaboration avec la Mairie de Ratoma, avec l’appui du Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA), rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place. Ce projet cible des jeunes filles et garçons des quartiers de Hamdallaye, Bambéto et Cosa. Il s’inscrit dans la dynamique « des orientations envisagées par le gouvernement guinéen et visant à mettre en œuvre des actions concrètes en vue d’accélérer la transition démographique en agissant sur 4 piliers de la feuille de route du dividende démographique : la santé et le bien-être ; l’éducation et le développement des compétences ; l’emploi et l’entreprenariat des jeunes/femmes ; et la gouvernance locale », a-t-on appris sur place.

Dans son discours, Hadja Fanta Camara, secrétaire générale de la commune de Ratoma a remercié les initiateurs de ce projet. Selon elle, cette opérationnalisation des dividendes démographiques à Conakry, plus précisément sur l’Axe Hamdallaye Bambéto et Cosa, a pour objectif de contribuer à l’insertion socio-économique de cette couche sociale. « C’est dans ce contexte que 18 motos tricycles, 36 brouettes et un nombre important de protections individuelles seront mis à disposition des GIE (Groupements d’Intérêt Economique). L’objectif est de contribuer à améliorer le capital humain, les opportunités économiques et la gouvernance pour accélérer la transition démographique », a-t-elle laissé entendre.

Pour sa part, Ouédraogo Kouadogo, représentant-résidant de l’UNFPA en Guinée, a dit que ce projet, financé par son institution, s’inscrit dans le cadre de la mise en en ouvre des Objectifs de Développement Durable (ODD) et du Plan National de Développement Economique et Social (PNDES) proposé par le gouvernement guinéen. « L’opérationnalisation du dividende économique dans la commune de Ratoma, pour cette première phase, veut permettre pour trouver des solutions stratégiques pour faire face aux nombreux défis existants, notamment au niveau des quatre composantes du dividende démographique. En outre, le projet s’inscrit dans la dynamique des orientations envisagées par le gouvernement guinéen et met en œuvre des actions concrètes pour une territorialisation des agendas internationaux et nationaux : les ODD, l’agenda 2063 de l’Union Africaine, Guinée vision 2040 et le PNDES (…) L’UNFPA a apporté une valeur financière de 170 mille dollars, soit environ 1 milliard 500 millions de francs guinéens, à travers un financement du Royaume de la Belgique. Afriland First Bank a ouvert deux agences dans la commune de Ratoma avec la pleine participation des populations et en particulier les jeunes pour faciliter les prêts pour investissements ».

De son côté, Mouctar Diallo, ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, a dit que l’objectif visé par ce projet, qui va s’étendre sur quatre ans, « est de contribuer, d’une part, à l’amélioration des conditions de vie des populations situés sur cet Axe et, d’autre part, restaurer le climat de confiance et le sentiment de justice entre les jeunes et les pouvoirs publics à tous les niveaux. C’est autant dire que cette initiative, qui se veut être pérenne, dotera les quartiers de l’Axe Hamdallaye-Kagbélen d’infrastructures socio-économiques de base leur permettant de s’épanouir ; mais aussi, mobilisera les jeunes et femmes autour des actions citoyennes et d’autonomisation, dans la dynamique de favoriser leur participation effective aux différents programmes de développement socio-économique de notre pays ».

Très heureux de cette initiative, Thierno Litoual Bah, porte-parole des jeunes de l’Axe, a remercié les autorités et les partenaires avant de promettre un bon usage de ce matériel et équipements. « Les jeunes me chargent de vous dire, mes excellences, que nous sommes très contents de ces initiatives. Ces équipements, que nous avons reçus aujourd’hui et les formations que nous avons suivies les semaines passées, nous vont droit au cœur. Et nous vous promettons, à partir de là, qu’avec ces équipements, nous allons les utiliser à bon escient ».

Guineematin

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here