A la publication des résultats des élections communales à Mamou, le parti au pouvoir s’est retrouvé avec 4 conseillers sur les 33. Cette défaite du RPG-arc-en-ciel est très difficile à consommer pour ses responsables à la base.

Elhadj Mamadou Kouradaka Diallo tête de liste du RPG à Mamou réagit. « J’ai vu le résultat, mais je n’ai jamais cru qu’il pouvait y avoir un tel écart entre deux formations politiques de plus de 15000 à 18000 voix. Il faut dire que je suis déçu, je crois qu’il y a eu suffisamment de difficultés à notre endroit. Beaucoup d’intimidations et d’agressivités de notre côté. Peut être, nos militants n’ont pas pu remplir leur fonction de délégué dans les bureaux de vote. Peut être qu’ils ont laissé libre cour aux autres de faire ce qu’ils ont pu faire parce que je n’ai jamais observé un tel écart entre eux (UFDG ndlr) et nous. Je suis convaincu qu’il y avait un écart mais de combien, je pensais à quelque chose d’imaginable. Mais la différence-là, est inimaginable à mon niveau. Il faut que je recherche les causes à plusieurs niveaux », s’inquiète-t-il.

Un autre cacique du parti au pouvoir dénonce les infiltrations au sein de leur représentation à Mamou. « Dans le groupe du RPG, il y a des espions de l’UFDG qui ont été classés au détriment des anciens membres qui, pendant des années, luttaient pour le parti. Ils ont contribué à tuer le RPG à Mamou », affirme-t-il sous le couvert de l’anonymat.

Selon certains observateurs, le RPG s’est engouffré dans son piège, le fait de ne pas mettre la photo de la tête de liste sur le bulletin de vote a contribué à la chute du parti lors de ces communales.

Quant aux vainqueurs lors de ces communales, l’espoir est permis de faire le front commun pour la cause de Mamou. « Je salue cordialement mes adversaires, je leur tends une main franche dans la bonne collaboration. De mon côté et du côté de l’UFDG que j’ai l’honneur de conduire, il n’y aura pas de chasse à la sorcière. On travaillera dans la convivialité et dans le respect de l’opinion de chacun », déclare Amadou Tidjane Diallo ‘’Thalès ‘’ tête de liste de l’UFDG.

L’Union des forces démocratiques de Guinée s’est imposée avec 20605 voix contre 3295 pour le RPG.

Libreopinionguinee.com avec Guineenews

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here