Comment comprendre l’attitude du directeur national de la sécurité routière dans l’accident qui implique l’ambassade de Russie ?

Le commissaire Hamidou Babacar Sarr, le directeur national de la sécurité routière se comporte d’une manière peu compréhensible, après l’accident de ce jeune étudiant à Sangoya. Le site guineepanorama.com est entré en contact avec lui ce matin.

D’abord le directeur national de la sécurité routière, sur la base du seul rapport que lui ont transmis ses hommes, ce mercredi, a déclaré que la victime de l’accident n’a pas raison. Pour lui, c’est le diplomate russe qui a raison.

Ensuite, ce mercredi, après midi lorsque le père du jeune Moustapha Bérété s’est rendu à son bureau pour chercher le rapport établi sur l’accident, Hamidou Babacar Sarr n’a pas manqué de lui adressé des propos peu responsables. Il a simplement dit au père de la victime qu’il s’acharne sur les russes alors qu’il sait que son fils n’a pas raison. Il enchaîne en disant que ces gens sont organisés dans leur pays, ils savent comment se comporter en pareille situation.

Il faut préciser que 5 jours après l’accident, aucune autorité n’a daigné se renseigné sur l’état de santé de la victime. Pis encore, le rapport du constat de police est partial, il prend seulement en compte, la version de la partie russe, la victime n’a jamais été entendue. Pourtant le jeune persiste en disant qu’il n’a pas été percuté par une moto, tel que dit dans le rapport, mais par la voiture de l’ambassade qui l’a trainé sur une longue distance.

De leur coté, les russes sont entrés en possession du rapport de police, ce mercredi, malgré cela, ils n’ont toujours pas agi. Pendant ce temps, la victime se trouve dans un état critique à l’hôpital ignace deen. Ses parents entendent porter plainte demain si rien n’est fait pour sauver leur enfant qui se meure à petit feu.

La question que l’on se pose désormais c’est de savoir si les autorités guinéennes ont un minimum de respect pour la vie humaine surtout pour leurs compatriotes ?

Guineepanorama

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here