.Claude Kori Kondiano président de l'Assemblée nationale de Guinée

C’est la déclaration faite ce vendredi 5 juillet 2019, par le président de l’Assemblée nationale guinéenne, l’honorable Claude Kory Kondiano, à l’occasion de la clôture de la session des lois 2019, sur le nouveau code civil à polémique, adoptée par les députés.

Malgré l’hostilité de certains députés à toute idée de monogamie, les élus guinéens ont finalement voté à l’unanimité pour un régime matrimonial qui ne tient pas compte des réalités sociologiques du pays.

L’adoption de cette loi par l’Assemblée Nationale a suscité beaucoup de critiques de la part de certains compatriotes qui sont allés jusqu’à souhaiter l’enfer pour les députés pour violation, selon eux, de la volonté de Dieu telle que consacrée dans le saint coran.

Mais, pour le président de l’Assemblée de Nationale,  « la loi qui vient donc d’être adoptée sur le régime matrimonial dans notre pays, en faisant de la Monogamie la règle et la polygamie l’exception, est en parfait accord des sentiments d’idée avec les paroles du Prophète Mohamed, Paix et salut sur lui » dit Claude Kory Kondiano.

Il poursuit en ces termes : « Sur ce point, voilà ce que dit la sourate 4 verset 3 du coran consacrée aux femmes et donc au mariage. ‘’Si vous craignez de manquer d’équité à l’égard des orphelins, épousez alors des femmes selon votre convenance : deux, trois ou quatre. Mais si vous craignez d’être partiaux, limitez-vous à une seule ou à votre droite propriété. Vous serez dans ce cas plus proche de l’équité’’ » insiste le président de l’Assemblée Nationale.

D’ailleurs selon le président de l’Assemblée Nationale, « la polygamie avait déjà été abolie sous la première République, par contre, nous avons amélioré en faisant de la monogamie la règle et la polygamie l’exception, ce n’est donc pas une nouveauté ».

Kalenews

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here