Cellou Dalein sur le deal entre UFDG-RPG : « Lorsque le voleur et la victime du vol se retrouvent pour dire je te rends ça et toi aussi tu abandonnes ça, on se met d’accord »

Cellou Dalein Diallo et Damaro Camara au qg de l’ufdg

CONAKRY, le compromis politique signé le mercredi 8 août entre Cellou Dalein Diallo, Amadou Damaro Camara et Bouréma Condé a été l’unique sujet abordé ce samedi 11 août par le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) au siège du parti à Commandanyah.

A l’entame de son intervention, Cellou Dalein Diallo a fait observer une minute de silence à la mémoire de la dizaine de personnes tuées lors des manifestations postélectorales. Puis, il a fait comprendre à ses militants que le compromis politique signé à son QG est loin d’être parfait, mais s’étant inscrit dans une logique de dialogue, il ne pouvait pas être satisfait à 100%, puisque l’autre partie devait aussi être satisfaite en partie.

« Aujourd’hui, on a abouti à un accord qui est loin d’être parfait, mais qui est aussi, dans une certaine mesure, une victoire pour l’opposition, parce que des suffrages volés lors des centralisations ont été en partie restitués à ceux qui ont été victimes de ce vol. Nous n’avons pas tout récupéré, c’est vrai, parce qu’on est entré dans un dialogue politique, il fallait faire des concessions. Nous avons dû abandonner une partie des suffrages que le peuple de Guinée nous a donnés lors de ces élections locales. Nous avons récupéré une partie. Mais c’est un signal très fort dont il faut se réjouir. Parce que nous avions dit ici et ailleurs que nous ne nous battions pas simplement pour la récupération de quelques sièges dans les conseils communaux ou de reprendre le contrôle de certains quartiers, mais nous nous battions contre cette pratique honteuse qui consiste à transformer les résultats issus des urnes. Et à cet égard, je pense que c’est une victoire. On nous a rendu le contrôle des quartiers qu’on a gagnés grâce à la volonté de la population qui a voté pour nos listes», a-t-il expliqué à ses militants.

Dès après l’annonce de la signature de cet accord, des partis politiques sont montés au créneau pour dénoncer le « partage du gâteau » par ces deux formations politiques jugées plus importantes dans le paysage politique guinéen. C’est le cas notamment de l’Union des forces républicaines (UFR) de Sidya Touré qui a rejeté ce compromis politique.

Mais pour Cellou Dalein Diallo, c’est le voleur et sa victime qui se sont entendus, le voleur ayant restitué une partie de ce qu’il a volé : « Cet accord fait l’objet de quelques critiques non fondées. Lorsque le voleur et la victime du vol se retrouvent pour dire je te rends ça et toi aussi tu abandonnes ça, on se met d’accord, on a accepté de récupérer une partie du butin et on a renoncé à une partie. C’est ça la vérité. On ne va pas vous dire autre chose qui n’est pas la vérité. Nous nous sommes mis d’accord. Dire que les protagonistes se sont  retrouvés, nous avons dit voilà ce qui nous a été volé. On nous a volés à Dixinn quatre sièges, trois à Matam, cinq  à Dubréka, cinq à Kindia. Nous demandons que ces sièges nous soient rendus et les quartiers dont on avait perdu le contrôle par le fait de la fraude nous soient restitués. Ils ont dit non on va faire un compromis politique. On nous a rendu tous les quartiers, toutes les communes rurales. On a dit pour les communes urbaines (les communes de Conakry, ndlr) on va aller au vote [pour le contrôle des mairies]. Voilà ce qui s’est passé. Mais nous n’avions pas de conflits avec un autre parti. Aucun autre parti ne nous a volés. C’est le RPG qui, en manipulant les CACV, avait retiré à l’UFDG des sièges. Ce n’est pas un autre parti. Nous n’avions pas de plaintes contre l’UFR, contre le PUP, contre le PEDN. Et tous les sièges qui nous ont été enlevés ont été attribués au RPG. Donc si les deux se retrouvent pour dire je te rends ça et ça, et le reste tu abandonnes pour qu’on sorte de la crise, nous avons, en votre nom, accepté. »

Pour finir, Cellou Dalein a encore fait savoir à ses militants que la direction du parti est en train de travailler afin d’avoir le contrôle de certaines communes où on leur « a volé » des sièges. Cela se passera naturellement par le jeu des alliances.

Avec Guineenews

0 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here