Cellou Dalein et Bourema Condé : Fodé Oussou Fofana répond à Bantama et s’exprime sur l’audio de Halimatou Dalein Diallo (interview)

Dr Fode oussou fofana ufdg paris
Le vice-président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), le Dr Fodé Oussou Fofana n’a pas tardé à réagir sur libreopinionguinee après les propos tenus par le ministre Sanoussy Bantama Sow qui a déclaré dans un article publié ce dimanche sur libreopinionguinee que le président Alpha Condé « aime les Peuls plus que Cellou Dalein Diallo leader de l’UFDG. »
Pour Fodé Oussou Fofana : « il faut dire à mon jeune frère Bantama que quand on n’est ministre de la République, on doit élever le niveau du débat. Je dit ici qu’il n’y a pas de problème entre Peuls, Malinkés, Soussous et les Forestiers. Le seul problème de la Guinée, c’est M. Alpha Condé puisque c’est un homme des crises. Depuis 2010 nous vivons que des crises à répétition. Rien n’est pris au sérieux dans la gestion de l’Etat.
Le problème n’est pas de savoir si M. Alpha Condé aime les Peuls où pas. Le problème est de savoir si Alpha Condé aime les Guinéens. Je voudrais dire à Bantama :  si monsieur Alpha Condé aime les Guinéens il n’a qu’à allez au cimetière de Bambeto se recueillir sur la mémoire des 101 victimes de son régime. Ces 101 victimes sont tous d’une même communauté, presque d’un même âge, d’une même commune aucune enquête n’a été ouverte depuis la première victime, Zackaria en 2011. Si Alpha Condé aime les Guinéens, il faut qu’il accepte de céder le pouvoir puisqu’il n’a pas les compétences requise dans la gestion de l’Etat ».
Parlant de la photo polémique prise par Cellou Dalein Diallo avec le général Bourema Condé, ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation, ce samedi 10 novembre à l’aéroport de Conakry, Fodé Oussou Fofana précise:
« Nous sommes arrivés à l’aéroport de Conakry dans le salon VIP où le président Cellou Dalein devrait attendre son embarquement pour une mission du parti en France, c’est là-bas qu’on n’a trouvé Bourema Condé avec des cadres de son ministère notamment le secrétaire général. C’est lui Bourema Condé qui s’est levé pour venir saluer Elhadj Cellou Dalein. Quelqu’un en a profité pour prendre des photos.
Au lieu que les Guinéens cherchent à polémiquer sur cette photo pourquoi ils ne demandent pas pourquoi Bourema Condé est entrain de quitter le territoire guinéen au moment même où on devrait installer les exécutifs communaux dans les cinq communes de Conakry. Pourquoi prend-t-il la fuite avec son secrétaire général pour venir à Bruxelles? S’interroge le vice-président de l’ufdg.
Sur les accords politiques, Fodé Oussou tranche  également :
« Il n’y aura plus de rencontre entre le président Cellou Dalein et M. Alpha Condé. Ça c’est fini.
S’il veulent ils n’ont qu’à appliquer les deux derniers accords politiques signés entre nous.
Il ne sert à rien d’aller rencontrer Alpha Condé puisqu’il ne respecte rien absolument ».
Fodé Oussou Fofana est par ailleurs revenu sur l’audio polémique de l’épouse du chef de file de l’opposition Halimatou Dalein Diallo:
« C’est que Hadja Halimatou a dit, nous le disons tout les jours à notre assemblée générale. On encourage tous les jours nos militants de continuer le combat politique car nous avons à affaire à des gens qui ne comprennent que le langage des manifestations . Je ne trouve rien de grave dans ces propos que j’approuve et apprécie car cela fait partie de notre combat politique », explique M. Fofana.
Enfin, sur les prochaines manifestations de l’opposition, prévues la semaine prochaine, Fodé Oussou Fofana précise :
« Nous allons maintenir notre calendrier des protestations des femmes de l’opposition républicaine et de journée ville morte ».
Er répondant à une question de libreopinionguinee sur la présence de Cellou Dalein à Conakry pour les jours de manifestations, Fodé Oussou répond
« Que Elhadj Cellou soit présent où pas, l’opposition va faire le plein, les militants sont totalement prêts et motivés plus qu’avant les massacres à Wanindara qui a été perpétré par Ansoumane camara « Baffoé » qui a conduit les exactions et ces massacres à Wanindara ».
« Je demande humblement à Baffoé de venir mardi et jeudi avec beaucoup des gaz lacrymogènes car en punissant encore les opposants Alpha Condé pourrait le nommé à la place de M. Keira – actuel ministre de la sécurité. Sinon comment peut -on nommer un Baffoé comme ça comme directeur général de la police nationale?, s’interroge Fodé Oussou Fofana ».
Un entretien réalisé par la rédaction de libreopinionguinee depuis Paris.

Comments

comments

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here