Cellou Dalein demande pardon : « je m’excuse auprès du fils d’Alpha Condé, Mohamed Alpha Condé »

Depuis quelques années, Cellou Dalein Diallo, le chef de file de l’opposition guinéenne, accuse le président Alpha Condé d’octroyer des marchés publics à ses amis sans appel d’offres. Et parmi ces entreprises, le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) cite ASPERBRAS. Il accusait le fils d’Alpha Condé, Mohamed d’avoir introduit cette société en Guinée.

« Les marchés publics sont attribués à des amis sans appel à la concurrence. J’en ai dénoncé de tas de marchés. J’ai parlé d’ASPERBRAS, un marché de 144 millions de dollars alors  qu’un appel d’offres était fait, le dépouillement en cours. Le président de la République a interrompu ce dépouillement et a imposé ASPERBRAS », a indiqué Cellou Dalein, avant  de rappeler qu’il s’était trompé sur la personne qui avait imposé ASPERBRAS : « Moi j’avais dit à l’époque que l’entreprise était introduite par son fils (Mohamed Condé, fils d’Alpha Condé, ndlr). Papa Koly a dit ici que ce n’était pas son fils mais que c’était le président Sassou N’Guesso. »

Ce qui a amené le chef de file de l’opposition guinéenne a présenté ses excuses au fils d’Alpha Condé : « je m’excuse auprès du fils (Mohamed Alpha Condé, ndlr), puisque Papa Koly était acteur. C’était donc l’ami Sassou qui a proposé que ça soit ASPERBRAS. Cette société a proposé une offre beaucoup plus moins distante, disons-le comme ça, que les offres qu’on avait au niveau de l’appel d’offre. »

Il rappelle que le marché était de 144 millions d’euros et que l’argent a été payé sans que le travail ne soit fait: « 144 millions d’euros pour un délai d’exécution de six mois. Mais c’est deux ans après qu’ils aient annulé le contrat qui n’était pas exécuté alors que l’argent était payé. »

Guineenews

0 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here