Cellou Dalein charge Kassory : « c’est pendant qu’il était premier ministre qu’on a bradé le port dans des conditions opaques. J’ai entendu dire par Kassory que depuis 50 ans il n’y a pas eu ceci ou cela pour flatter et faire plaisir à Alpha Condé »

Le President de l’ufdg Cellou Dalein Diallo à la radio lynx fm
Le Président de l’ufdg Cellou Dalein Diallo à la radio lynx fm

Cellou Dalein charge le PM Kassory Fofana : « C’est un bilan négatif. D’abord c’est la première fois depuis l’avènement d’Alpha Condé au pouvoir qu’une décision est prise d’interdire les manifestations. Je dois rappeler que celles-ci sont autorisées par la Constitution de la République dans son article 10. Donc c’est une restriction des libertés et une violation grave de la Constitution. Cette décision a été prise lorsque Kassory est premier ministre, l’histoire le retiendra. D’autres parts c’est pendant qu’il est là qu’on a augmenté le prix des produits pétroliers sans aucune mesure d’accompagnement, sans aucun dialogue préalable. Et là aussi c’est une maladresse donc une faute. Ensuite c’est pendant qu’il était premier ministre qu’on a bradé le port dans des conditions opaques sans aucune transparence. Il n’y a eu aucun appel d’offre mais aussi on a même pas tenu compte les commentaires qui ont été faits par la direction du port. C’est une opération qui s’est passée entre la présidence et le directeur général du port qui n’a pas respecté les règles et la procédure. Il semble même que le ministère des finances qui est en charge du portefeuille de l’Etat c’est-à-dire des investissements de l’Etat dans les entreprises publiques et privées n’a pas été associé à l’opération. C’est une opération d’Alpha Condé pour faire plaisir à des amis et pour enrichir sans doute son clan. Donc là aussi, cette opération a eu lieu lorsque Kassory est premier ministre… On a bastonné des syndicalistes, je peux dire depuis que M. Alpha Conde est là, il y avait des temps en temps des restrictions de nos libertés mais c’est la première fois qu’on frappe les syndicalistes et qu’on refuse aux acteurs de la société civile d’exercer leurs droits d’organiser les manifestations. Je considère que cela est extrêmement grave. Sur le plan politique, c’est un recul. Il a fait reculer la Guinée en cautionnant des décisions graves. Ce que je déplore surtout en tant qu’ancien collaborateur de Kassory, c’est lorsqu’il a tellement envie de faire plaisir à Alpha qu’il se met à réciter par coeur les diatribes de ce dernier contre les anciens régimes, y compris celui du feu président Lansana Conté dont Kassory lui même appartenait. J’ai entendu dire par Kassory que depuis 50 ans il n’y a pas eu ceci ou cela pour flatter et faire plaisir à Alpha Condé. Cela aussi est extrêmement grave par ce qu’au temps du président Conté, il était membre du gouvernement et je pense que beaucoup des choses positives ont été faites.

Je pense que c’est très grave de la part de Kassory Fofana de répéter tout ce qu’Alpha Condé dit dans la mesure où il sait que beaucoup de bonnes choses ont été faites. Nier ça aujourd’hui alors qu’il était un des acteurs majeurs, je pense qu’il va un peu trop. Ça ressemble à la démagogie, au souci de faire plaisir à Alpha et montrer que c’est lui qui a le meilleur profil pour être son successeur. Il doit faire attention lorsqu’il apporte un jugement sur un gouvernement au quel lui même il a appartenu 》.
0 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here