Le chef de file de l’opposition a qualifié de sauvage la répression qui s’est abattue sur le cortège rouge qui déferlait sur l’autoroute Fidel Castro ce jeudi 14 novembre à l’appel du Front national pour la défense de la constitution (FNDC).

Cellou Dalein Diallo dénonce une ‘’répression sauvage de la manifestation alors que nous étions sur la partie supposée autorisée. On n’avait pas dépassé la limite de l’itinéraire autorisé. C’est là qu’ils ont foncé sur le cortège pour le gazer.

« Nous condamnons cette violence exercée sur des manifestants qui étaient sur la partie autorisée de l’itinéraire ».

Selon l’ancien Premier ministre, l’itinéraire allant du rond-point de l’aéroport à l’esplanade du Palais du peuple était ‘’tacitement autorisée’’ dès lors qu’ils n’ont pas réagi pour marquer leur opposition dans les 48h qui ont suivi la lettre d’information du FNDC.

Visionguinee

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here