Après avoir été lancée avant-hier samedi à Conakry, la Caravane Nationale Citoyenne de la Jeunesse se poursuit à l’intérieur du pays. Après Boké, les caravaniers se sont retrouvés ce lundi, 25 novembre 2019, dans la commune urbaine de Kindia. Cette initiative du Ministère de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes à travers l’Agence Nationale de Volontariat Jeunesse, vise à inculquer la culture de la paix et de la citoyenneté aux jeunes des régions traversées par la caravane, rapporte l’un des correspondants de Guineematin.com basé dans la préfecture.

C’est une caravane composée de cinquante six (56) jeunes qui prend part à ce tour de la Guinée. Dans la ville de Kindia, cet important groupe de jeunes et toute la délégation ont été reçus par les autorités administratives et locales. La caravane est placée sous le thème « les jeunes volontaires de Guinée au service des communautés pour le développement, la consolidation de la paix et de l’unité nationale ».

Dr Doman Traoré, directeur de cabinet du gouvernorat de Kindia
Dr Doman Traoré, directeur de cabinet du gouvernorat de Kindia, a présidé la cérémonie de lancement de cette caravane nationale. « La région administrative de Kindia et sa jeunesse, que vous gratifiez de cette visite à travers la présente caravane, sont déjà à pied d’œuvre sur cette sensibilisation, largement partagée à la base, notamment en ce moment important de la gestion politique et citoyenne de notre pays. C’est dans cette optique que la jeunesse de Kindia est à votre entière disposition. En vous remerciant donc de vos réflexions approfondies et actes constructifs dont vous ferez montre durant cette séance d’échanges et de participation citoyenne, je déclare ouvert les travaux de la présente caravane nationale ».
Pour sa part, Cheikh Sanoussy Kéita, le modérateur de la cérémonie, est revenu sur les objectifs de cette activité. « Les objectifs de cette caravane s’inscrivent en droite ligne de la préoccupation de l’Etat. Donc, l’Etat guinéen a estimé qu’il faut institutionnaliser ce programme. Les objectifs sont entre-autres faire la promotion de l’esprit de volontariat au niveau des jeunes, sensibiliser les jeunes sur les thématiques urgentes et importantes, telles que la consolidation de la paix, l’unité nationale, l’inter-culturalité. Elle a pour charge le développement participatif local des collectivités. C’est pourquoi, 56 jeunes venus de toutes les régions de la Guinée, font partie de cette caravane pour aller dans les confins de la Guinée, sensibiliser les autres jeunes à l’esprit du volontariat, à la paix et à la promotion de la culture », a laissé entendre monsieur Kéita.
Macka Baldé, directeur général adjoint de l’Agence Nationale du Volontariat Jeunesse
Le directeur général adjoint de l’Agence Nationale du Volontariat Jeunesse, Macka Baldé, va abonder dans le même sens que son prédécesseur en mettant l’accent sur le vivre-ensemble qui doit caractériser les guinéens. « Vous savez, nous sommes dans un pays où il ya plusieurs ethnies. Il est bon des fois que des gouvernants puissent rencontrer ceux qui sont gouvernés, c’est-à-dire le bas peuple. Le professeur Alpha condé a toujours dit qu’il faut que les gouvernants se rapprochent des populations pour s’enquérir des réalités. C’est la raison pour laquelle le ministre a initié cette caravane nationale pour sensibiliser les populations dans le domaine de l’unité nationale, de la cohésion sociale, de la protection de l’environnement et aussi sensibiliser les femmes, les autorités, les jeunes dans le domaine du volontariat. Parce que le volontariat est un outil très important dans le développement de notre pays. Nous intervenons dans plusieurs domaines : la santé, l’état civil, la protection de l’environnement. C’est pour quoi nous venons rencontrer les autorités du pays pour parler de l’unité parce que nous sommes en période préélectorale, leur expliquer pourquoi il faut vivre ensemble. Personne n’a choisi d’être Peul, Soussou, Malinké ou Forestier, nous appartenons tous au pays. Il faut qu’on accepte de vivre ensemble », a indiqué Macka Baldé.
Cette caravane nationale a connu une série d’activités, notamment la présentation de sketchs sur la protection de l’environnement, la paix et l’unité nationale.

Macka Balde directeur général adjoint de l’agence nationale de volontariat jeunesse lors de la caravane nationale citoyenne de la jeunesse
Macka Balde directeur général adjoint de l’agence nationale de volontariat jeunesse lors de la caravane nationale citoyenne de la jeunesse

De Kindia, Amadou Baïlo Batouala Diallo pour Guineematin.com

Tél : (00224) 628 51 67 96

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here