« Monsieur le premier ministre [Kassory Fofana], on vous promet que nous serons votre meilleur ambassadeur de la Guinée de tous les temps [en ce qui est de la participation de la Guinée en phase finale de la coupe d’Afrique sénior] ». C’est une promesse de haute volée faite à la Guinée ce vendredi par le sélectionneur du syli A, Paul Put lors de la cérémonie de remise du drapeau national à sa troupe en vue de sa participation à la 32e CAN de football, Égypte 2019. En faisant une telle déclaration publique, le belge compte ainsi essuyer voire dégommer l’histoire malheureuse de la Guinée concernant ses participations antérieures à la compétition majeure de la CAF, la CAN. Cette année, la Guinée fera sa 12e apparition dans ce tournoi. Une longue expérience décousue, peut-on même dire dépourvue de faits marquants à conter à la nouvelle génération. Les observateurs retiennent cependant majoritairement des onze précédentes participations de la Guinée, des éliminations en phase de groupes. Chose que Paul Put ne souhaiterait pas rééditer pour sa première à la tête du syli national. De préférence, le belge et ses hommes ambitionnent d’aller loin dans leur aventure égyptienne.« On vous promet de lever le drapeau au haut niveau possible. Mes joueurs sont prêts à donner de la joie au public guinéen. Ils sont fiers de porter le maillot de leur pays. Ils vont le mouiller jusqu’au bout. En plus de ça, ce sont des gladiateurs. Ils vont faire le combat jusqu’au bout. Monsieur le premier ministre, on vous promet que nous seront votre meilleur ambassadeur de la Guinée de tous les temps » a lâché Paul Put dans la salle de conférence du ministère des affaires étrangères qui a abrité la cérémonie de remise du drapeau national, ce vendredi à Conakry.

Wait and see !!!

Africasportinfo

 

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here