Dans un match assez pauvre, les Super Eagles ont surpris les Tunisiens dès la 3e minute grâce à un but d’Ighalo. Les hommes d’Alain Giresse n’ont jamais paru en mesure de se révolter et concluent leur CAN sur une mauvaise note.

Pour les perdants des demi-finales d’une Coupe d’Afrique des nations, le résultat de la finale pour la troisième place détermine souvent si le verre est à moitié vide ou à moitié plein à l’issue de la compétition. Pour la Tunisie, défaite par le Nigeria dans cette « petite finale » (0-1), le bilan de cette CAN 2019 ne bascule donc pas du meilleur côté.

Si l’on regarde dans le rétroviseur, les Aigles de Carthage n’ont remporté qu’une rencontre hors tirs au but dans ce tournoi. C’était en quarts de finale face à Madagascar (3-0). Pour le reste, les hommes d’Alain Giresse avaient eu de la réussite pour passer la phase de groupes avec trois nuls au compteur, puis lors des huitièmes de finale en éliminant le Ghana aux tirs au but. En face, le Nigeria termine sur une bonne note grâce à un but de son diamant, Odion Ighalo, meilleur buteur de la compétition (5 buts).

Ighalo qui rit, Ighalo qui pleure

L’attaquant Odion Ighalo a connu le meilleur et le pire lors des 45 premières minutes. Le joueur des Super Eagles a d’abord profité d’une grosse mésentente entre le gardien tunisien Ben Chrifia et son défenseur Meriah pour ouvrir le score après seulement trois minutes de jeu (1-0, 3e). Un premier coup de tonnerre dans cette petite finale pour la troisième place et un précieux but au compteur d’Ighalo, actuel meilleur de la CAN 2019 avec cinq buts.

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here