A LA UNEINTERNATIONAL

Bruxelles : Ibrahima, 23 ans, décède peu après son interpellation par la police

Un jeune homme est décédé samedi soir à Bruxelles, en Belgique, après un malaise dans un commissariat de la ville. Selon les informations de Sudinfo, Ibrahima, 23 ans a été interpellé car il filmait un contrôle de police qui se déroulait à hauteur de l’esplanade de la gare du Nord.

Le parquet, contacté par le site, ne confirme pas cette information, mais indique que plusieurs personnes ont été contrôlées parce qu’elles ne respectaient pas les mesures sanitaires actuellement en vigueur.

Une enquête en cours pour déterminer les circonstances de la mort

Selon la Libre Belgique, Ibrahima, la victime, a tenté de s’enfuir à l’issue du contrôle mais a rapidement été intercepté. À son arrivée au commissariat, il aurait fait un malaise. « Il a perdu connaissance et les policiers présents ont fait appel aux services de secours. Une ambulance et un Smur sont arrivés sur place et il a été emmené à l’hôpital. Il est décédé à l’hôpital à 20h22 », précise le parquet de Bruxelles, cité par le journal.

Les proches du jeune homme indiquent à Sudinfo qu’Ibrahima a été interpellé par les policiers de Bruxelles-Nord parce qu’il filmait l’intervention. La famille indique également que la police leur a signalé vers 2h30 le décès, et qu’il avait été interpellé pendant le couvre-feu. L’heure du décès confirme pourtant que le couvre-feu – de 22 heures à 6 heures à Bruxelles pour rappel- n’était pas encore en vigueur dans la capitale au moment du contrôle, selon Sudinfo.

Une autopsie doit être réalisée, ainsi qu’une analyse toxicologique. Une enquête est en cours pour déterminer les circonstances exactes du décès de ce jeune homme.

Avec Le Parisien

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page