Boké : les jeunes de la localité descendent dans la rue

0

A en croire un jeune basé dans la préfecture de Boké, le secrétaire général de l’Union Générale des Travailleurs de Guinée (UGTG), Aboubacar Sidiki Mara, a été mis aux arrêts dans la nuit du samedi, vers 3 heures du matin, par les autorités de la région administrative, avant d’être conduit à Conakry et directement transféré au PM3 de Matam.

Notre source indiquant les motifs de cette arrestation, souligne que le syndicaliste Mara séjournait dans la ville de Boké dans le cadre d’une mission syndicale. Mais pour être clair là-dessus, il ajoute que ce dernier est accusé de pousser à la révolte les travailleurs de quelques sociétés minières de la place.

D’après notre source, mécontent face à cette situation, les jeunes ont saisi la rue tôt ce matin (Dimanche) pour exiger la libération immédiate d’Aboubacar Sidiki Mara. Muni de pancartes où ils réclament sa libération, ces jeunes déterminent leur ras-le-bol, face à l’injustice sociale qui règne dans le pays.

Pour éclaircir en profondeur le dossier, notre rédaction a tenté de rentrer en contact avec le préfet de Boké. Mais malheureusement, après plusieurs tentatives, M’Bopp Camara n’a pas daigné répondre à notre appel.

A suivre…

Libreopinionguinee avec global

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici