Baffoe Camara menace les opposants : « tous ceux qui viendront ici, la marche sera réprimée dans le cadre de la loi et avec les moyens conventionnels »

L’opposition républicaine a prévu de marcher ce jeudi 22 mars à Conakry. L’itinéraire choisi par ces politiques est du rond-point de la Tannerie en passant par l’Aéroport pour prendre fin à Bambeto. Un itinéraire que les autorités ont changé. Les forces de sécurité déployées sur le terrain comptent bien empêcher toute marche politique sur l’autoroute Fidel Castro.
Le directeur national de la Compagnie mobile d’intervention et de sécurité (CMIS) rappelle que ‘’c’est le maire de la commune de Ratoma qui a souhaité que l’opposition débute sa marche à Cosa en passant par Bomboli et Bambeto. C’est ce qui est officiel’’.
Pour le contrôleur général Ansoumane Baffoe Camara, les éléments des forces de maintien de l’ordre sont des forces républicaines. ‘’Nous sommes à la solde de l’autorité civile qui nous a autorisés d’encadrer la marche de Cosa à Bambeto’’, déclare-t-il.
‘’Quant à la Tannerie en passant par l’aéroport pour Bambeto, cet itinéraire a été interdit. Et puisque force doit rester à la loi, nous sommes là. Celui qui sait qu’il est au dessus de la loi n’a qu’à venir. A la Tannerie, tous ceux qui viendront ici, la marche sera réprimée dans le cadre de la loi et avec les moyens conventionnels’’, prévient le patron de la CMIS.
‘’De Cosa et Bambeto, les gens seront encadrés et personne ne les empêchera de faire leur marche et de passer leurs messages’’, rassure Baffoe Camara.
VisionGuinee.Info

211 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here