Conakry-Le tribunal de première instance de Mafaonco a eu la main lourde contre les opposants à un troisième mandat du président Alpha Condé ! Après l’artiste et homme politique, Elie Kamano, et son compagnon, Ibrahima Kéïta, qui ont écopé d’un an d’emprisonnement avec six mois assortis de sursis, c’est Aly Badra Koné de l’UFR qui vient d’être condamné à trois (3) ans de prison dont deux ans assortis de sursis, rapportent les journalistes de Guineematin.com qui sont au tribunal.

Au-delà de cette peine privative de liberté, la juge, madame Djénébou Doghol Diallo, a condamné le secrétaire général de la jeunesse de l’UFR et vice-maire de Matam à payer une amende de cinq cent mille francs guinéens.

Par ailleurs, Aboubacar Sylla et Abdoulaye Bangoura (deux compagnons de Badra Koné) ont été condamnés, eux, à quatre mois d’emprisonnement ferme et à cinq cent mille francs guinéens d’amende.

A suivre !

Guineematin

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here