L’ASCAD prend un nouvel envol:
L’Agence Nationale de Service Civque et d’Actions pour le Développement (L’ASCAD) connait un nouvel élan. Ce Mercredi 10 Juin, le Ministre de la Jeunesseet de l’Emploi des Jeunes, M. Mouctar Diallo, a reçu en audience une délégation composée notamment des représentants de l’UE, M. Ali Zarouala, Chef de mission, expert international Maghreb-Afrique Subsahirienne, et la Coopération Française, M. Gabriel Danino, Chef de Projet à l’AFD et le Général Franc Rouillet. Cette délégation en visite dans notre pays est sous la houlette du Général Doumbouya, DG de l’ASCAD a pour mission de reconnaitre et capitaliser les acquis de notre ASCAD national comme un outil incontesté pour la re-sociabilisation civique et économique des jeunes guinéens. L’ASCAD ayant fait ses preuves au point de devenir un modèle pour des pays voisins, l’objectif de cette délégation est de mobiliser davantage de les ressources humaines, matérielles et financières pour le développement de nouvelles filières d’intégration socioéconomique via des formstikns techniques innovantes et adaptées d’une part, et d’autre part pour la duplication de nouveaux centres de L’ASCAD dans nos régions et territoires de l’hinterland. D’ici Septembre prochain, un « Scénario de développement » de l’ASCAD sera soumis aux différents partenaires impliqués dans la gestion de l’Agence, dans une approche intégrée et inclusive, pour une synergie et des résultats réels et réalisables. Le MJEJ qui a la tutelle de cette Agence est fier de porter encore plus haut une institution qui accepte le jeune comme potentiel, transmet au jeunes les valeurs civiques et citoyennes, et qui permet au jeune une autonomisation économique réel à travers la formation et l’emploi et l’entreprenariat. Avec 77% de taux d’insertion des jeunes suivis par l’ASCAD, le MJEJ prouve que le Gouvernenent Guinéen à mis en place des dispositifs qui marchent et qui continueront de bien marcher. A suivre

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here