Attaque du domicile de Dalein : Pour Sanoussy Bantama Sow, cette »prétendue » agression perpétrée contre le domicile de Mme Diallo Kadiatou Bah, est simplement de la »surenchère ».

Sanoussy Bantama Sow
Sanoussy Bantama Sow du Rpg

Fin février 2018, le domicile de la seconde épouse du chef de file de l’opposition a été la cible d’une attaque de la part d’inconnus armés à Nongo. Une malheureuse situation qui a emmené les femmes de l’opposition républicaine à faire une marche blanche le mercredi 7 mars pour dénoncer la montée de l’impunité avec son corollaire d’insécurité entretenue par les pouvoirs publics, accusaient-elles.

 Mais le ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique, a une toute autre lecture de cette attaque. Pour Sanoussy Bantama Sow, cette ‘‘prétendue’’ agression perpétrée contre le domicile de Mme Diallo Kadiatou Bah, est simplement de la  »surenchère ».

« Où vous avez vu un opposant qui a les gardes de l’Etat ? Il (Cellou Dalein Diallo, Ndlr) dit que sa deuxième femme a été attaquée. (…). C’est pour faire monter les enchères. C’est pour attirer l’attention de la communauté internationale pour dire qu’en Guinée, il n’y a pas de sécurité. Mais en réalité, il veut demander au président Alpha Condé d’envoyer des gardes là-bas aussi, parce qu’il vit entre les deux familles », a ironisé Bantama Sow sous les acclamations des militants et sympathisants mobilisés lors de l’assemblée générale du Rpg Arc-en-ciel de ce samedi 10 mars.

Libreopinionguinee avec guineenews

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here