Site d'information Général sur la Guinée et le Monde

Attaque armée Siguiri : 3 blessés et une importante somme d’argent emportée

Malgré le couvre instauré en Guinée pour lutter contre la propagation du coronavirus sur le territoire national, l’insécurité gagne du terrain. Dans la sous-préfecture de Doka, préfecture de Siguiri, ce sont deux frères qui ont été victimes d’une attaque à mains armées, dans la soirée du samedi 09 mai 2020.

Selon les informations, les deux frères (Abou Chérif et Mamadi Chérif), tous commerçants, ont été blessés par balles, ainsi qu’un voisin qui leur apportait secours. Les malfaiteurs ont également emporté une importante somme d’argent, précise-t-on.

L’attaque a été perpétrée aux environs de 21 heures, hier. Gérant d’un kiosque de prestation avec un service Orange Money, Abou Chérif a l’habitude de retrouver son petit frère, Mamadi dès qu’il ferme. C’est donc ce dernier qui reçoit et garde l’argent de son grand frère puisque sa boutique est plus sécurisée. Mais, hier, il y avait apparemment un guet-apens monté contre Abou par des bandits armés de fusils et visiblement prêts à tout pour s’accaparer de son sac d’argent…

Chaque soir, après son service au kiosque, il prend son argent pour me le confier, comme ma boutique est en sécurité. Hier, à 21 heures, il était venu pour la même chose. Mais, dès qu’il s’est arrêté, j’ai attendu un bruit dehors… Il se battait contre deux jeunes armés. Quand j’ai fait sortir la tête, ils ont tiré son lui et ils m’ont braqué l’armée, avant de tirer sur moi aussi », a notamment expliqué à Guineematin.com monsieur Mamadi Chérif.

« Mon frère a été touché une fois sur sa cuisse ; et, moi, j’ai reçu trois balles. Ils ont pris le sac d’argent. Je ne peux dire le moment ; mais, c’est vraiment une importante somme. Et, le voisin qui était venu pour nous secourir a lui aussi été blessé », a ajouté Mamadi Chérif.

Les blessés ont été admis à l’hôpital préfectoral de Siguiri pour des soins et les malfrats sont introuvables.

Guineematin

par Taboola

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.