Amadou Diouldé Diallo s’attaque à Dalein : « Si Tidiane, le fils de Dalein, est à la tête d’une marche et qu’il est touché, est-ce que le président de l’UFDG ne va pas être affecté par cela ? »

0
Amadou Diouldé Diallo journaliste sportif
Amadou Diouldé Diallo journaliste de la Rtg

Les manifestations politiques de l’opposition continuent d’endeuiller des familles. Le denier cas remonte à mardi lors de la journée ville morte. Le journaliste Amadou Diouldé Diallo invite Cellou Dalein Diallo et ses pairs à changer de stratégies. 

« Lorsque vous avez le pouvoir économique, quand il y a des violences, c’est vous qui subissez. Donc, vous devez faire attention’’, indique l’historien et journaliste sportif dans Œil de Lynx.

« Personne n’a été indemnisée après la destruction des biens. Est-ce que les morts vont revenir ? Après chaque décès, on prend le corps à la morgue Ignace Deen et on vient l’enterrer à Bambeto. On n’est pas en guerre sainte. Il faut revoir les stratégies. Il faut préserver des vies’’, conseille-t-il à Cellou Dalein Diallo et Cie.

« Le mal, c’est d’être dans l’éphorie jubilatoire et ne pas avoir des stratégies de combat qui puissent être porteuses. Moi, je suis contre la perte des vies et des biens. Il faut que le combat se mène ailleurs’’, suggère M. Diallo.

« Si Tidiane, le fils de Dalein, est à la tête d’une marche et qu’il est touché, est-ce que le président de l’UFDG ne va pas être affecté par cela ?’’, se demande-t-il, avant d’indiquer au chef de file de l’opposition que : ‘’Ce qui est valable pour vous en termes de pitié est valable pour les fils des autres. Trouvez d’autres stratégies alternatives’’.

Avec VisionGuinee 

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici