Site d'information Général sur la Guinée et le Monde

Amadou Damaro aux opposants : « Quand on a récusé un restaurant, on ne s’intéresse pas au menu de ce restaurant »

Le président de l’Assemblée nationale a répondu ce samedi 4 juillet 2020, aux opposants qui exigent entre autre, la dissolution de l’actuel parlement avant toute participation à un dialogue politique.

«Quand on dit à l’avance que vous ne reconnaissez pas le président de la République, vous ne reconnaissez pas les élections,vous ne reconnaissezplus la CENI, vous ne reconnaissez pas la Cour constitutionnelle,vous ne reconnaissez pasl’Assemblée nationale, avec qui vous allez négocier ? Quand on a récusé un restaurant, on ne s’intéresse pas au menu de ce restaurant ! Dans la négociation, on négocie sur le possible, on ne négocie pas sur l’impossible. De toute façon, et dans l’ancienne Constitution comme la nouvelle, ce n’est pas par des accords politiques, qu’on peut dissoudre une Assemblée. Et surtout quand on demande de ne plus reconnaître tout ça, et de faire venir la communauté internationale et remettre la Guinée sous protectorat pour pouvoir s’assurer qu’on ne peut parler entre guinéens que quand le petit blanc est assied à côté», a répondu honorable Amadou Damaro Camara qui dit toutefois être ouvert au dialogue inter-guinéen.

C’était à l’occasion d’une conférence de presse qu’il a animée après la clôture de la session inaugurale de l’Assemblée.

Mosaiqueguinee

 

par Taboola

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.