Alpha Condé dit ses vérités aux sages de Boké : « Je suis fatigué de toujours entendre la même chose, on n’a rien fait, on n’a rien fait. Comment en construisant un immeuble de 15 étages, au dixième étage, que quelqu’un vous dise que rien n’est fait… »

Alpha Condé à Boké
Alpha Condé à Boké

REGION DE BOKE : En réponse au gouverneur de Boké Siba Lohlamou qui dans son discours a mention les problèmes auxquels sont actuellement confrontées les populations de sa localité. Il s’agit entre autres, du sous emploi des jeunes, le manque d’eau et d’électricité ainsi l’état dégradé des routes. Face aux revendications qu’on peut connaitre à Boké, le président Alpha Condé n’était pas ce mercredi 21 novembre 2018 dans le Kakandé pour saluer, mais plutôt pour dire sa vérité à la population. En 1958, à l’accession de la Guinée à l’indépendance, je sais que les enfants n’étaient pas encore nés, ils ont raison de dire que rien n’est fait, mais  beaucoup parmi vous ici étaient bien nés. Nous avons obtenu l’indépendance en 58.  De 1958  à 2010, 52 ans où  vous étiez  ? Combien la Guinée produisait de bauxite  ?

Nous avons plus de la moitié de la réserve mondiale de bauxite. En 52 ans, on ne produisait que 13 millions de tonnes. Sept pour cent de la production mondiale. Pourquoi adultes de Boké vous ne voulez pas dire cette vérité aux enfants qui ne savent pas tout cela ?  Vous savez ce qui a été fait en 52 ans. Pourquoi ne pas dire la vérité aux enfants.  C’est facile de dire y a pas emploi y a pas ceci ou cela. Mais posez-vous la question de savoir comment était Boké en 2011. Y avait-il de l’emploi, comment était la ville, l’agriculture, l’électricité ou l’eau ? Vous n’en parlez pas. Quand je suis devenu président, la Guinée avait quoi comme barrage ? Les grandes chutes, un barrage construit par les blancs, Kinkon avec Sékou Touré et Garafiri sous Lansana Conté. Le total faisait en tout pour tout 110 MW. Pourquoi vous ne dites pas cela aux enfants au lieu de dire y a pas ça, y a pas cela. En moins de huit ans nous avons réalisé Kaleta qui fait plus du double des trois barrages en 52 ans. L’année prochaine, nous allons inaugurer Souapiti, 450 MW. C’est facile de dire y a pas, y a pas ça. Alors il faut que les sages, les hommes et les femmes de Boké osent dire la vérité aux jeunes. Au lieu continuer dans la démagogie. Nulle part au monde la démagogie  n’a fait avancer un pays. Les mines ne peuvent pas offrir à tous de l’emploi, ça n’existe nulle part. Est-ce qu’il n’y a pas de chômage aux Etats Unis ou en France ? Arrêtons la démagogie. C’est pourquoi j’ai demandé aux sociétés minières de s’investir dans le développement agro-industriel. C’est par cela qu’on peut parler de développement. Je suis fatigué de toujours entendre la même chose, on n’a rien fait, on n’a rien fait. Comment en construisant un immeuble de 15 étages, au dixième étage, que quelqu’un vous dise que rien n’est fait. Vous pensez que tout ce fait par baguette magique ? Arrêtons la démagogie. Sans même remercier, le président Alpha Condé a immédiatement procédé à l’inauguration de la route pavée appelée Route de l’entente longue de 17 km réalisée par le consortium SMD Winning.

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here