ALLOCUTION DU PREMIER MINISTRE MAMADY YOULA A L’OCCASION DE LA CEREMONIE OFFICIELLE DE PRESENTATION DES VŒUX AU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

0

Conakry, le 4 Janvier 2018 – Excellence Monsieur le Président de la République,

Mesdames et Messieurs les Présidents des Institutions de la République,

Mesdames et Messieurs les Membres du Gouvernement,

Mesdames et Messieurs les Membres du Cabinet de la Présidence de la République,

Excellences Mesdames et Messieurs les Membres du Corps Diplomatique et Consulaire,

Mesdames et Messieurs les Honorables Députés et Membres des Institutions Républicaines,

Mesdames et Messieurs les Membres des Etats-Majors des Forces de Défense et de Sécurité,

Mesdames et Messieurs,

Au seuil de cette année nouvelle, j’ai l’insigne honneur et l’agréable devoir, au nom du Gouvernement et en mon nom propre, de vous présenter les vœux de santé, de longévité et de réussite que nous formulons à l’endroit de votre auguste personne. Ces vœux, nous les formulons également pour les membres de votre illustre famille et pour l’ensemble de vos proches.

Excellence Monsieur le Président de la République,

Je voudrais rendre grâce au Tout Puissant qui m’a donné le privilège rare de travailler à vos côtés et sous votre bienveillante direction et de diriger notre Gouvernement, au nom duquel je m’adresse à vous aujourd’hui pour vous dire toute notre reconnaissance pour la confiance que vous avez bien voulu placer en chacun de nous pour servir notre Nation et nos concitoyens. Puisse Dieu le Tout Puissant nous accorder la sagesse, le courage, l’engagement et la persévérance pour mériter cette confiance et œuvrer chaque jour et sans relâche à l’édification de cette Guinée que vous avez rêvée pour les Guinéens, de cette Guinée dans laquelle chacune des filles et chacun des fils de notre Nation trouve sa place et participe pleinement à la construction de notre avenir commun.

Excellence Monsieur le Président de la République,

Cette cérémonie de présentation des vœux des Corps Constitués au Président de la République, est aussi l’occasion de faire un tour d’horizon des faits marquants qui ont jalonné l’année qui vient de s’achever et de jeter un regard sur les perspectives que nous offre la nouvelle année. Dans cet exercice en ce début d’année 2018, nous ne pouvons qu’être modestes tant il paraît ambitieux de prétendre en quelques pages et dans le petit laps de temps de cette cérémonie, de rendre compte ou même de résumer la riche et exaltante année 2017 que vous venez de connaître.

Permettez-moi donc de rappeler brièvement quelques-uns des axes essentiels de l’action que vous avez menée tout au long de l’année 2017, dans la continuité de l’œuvre que vous poursuivez depuis votre accession à la Magistrature Suprême en fin 2010.

Excellence Monsieur le Président de la République,

Si depuis 2011, vous avez ouvert de nombreux chantiers dans tous les domaines de la vie économique, politique, sociale et culturelle en Guinée, l’année 2017 a indubitablement été celle du couronnement de l’offensive diplomatique et économique tous azimuts que vous avez initiée dans la continuité des chantiers ouverts en 2011.

Votre élection à la tête de l’Union Africaine en Janvier 2017 a marqué le coup d’envoi d’une année riche en évènements mais aussi et surtout en réalisations et acquis tangibles sur le plan international. Porté à la Présidence de l’Union Africaine par vos pairs du Continent, votre engagement, votre activité débordante et votre leadership ont fait souffler un vent de renouveau sur cette institution phare de l’Afrique. Sur la scène internationale et aux quatre coins de la planète, vous avez porté la voix de l’Afrique de façon audible, crédible et convaincante, en martelant sans cesse que l’Afrique doit parler d’une seule voix et que les problèmes des Africains doivent être réglés en Afrique et par les Africains eux-mêmes. Vous avez œuvré avec vos pairs à faire avancer les dossiers épineux des réformes de l’Union Africaine, avec un accent particulier sur les questions du financement de l’institution et de la rationalisation de son fonctionnement.

S’agissant du thème de l’année de votre présidence en exercice, ‘‘ Tirer pleinement profit du Dividende Démographique en Investissant dans la Jeunesse ’’, vous avez été, aussi bien ici en Guinée que sur la scène continentale, le porte-flambeau et le défenseur infatigable des nombreuses initiatives en faveur de l’autonomisation des jeunes et de leur insertion dans les circuits de production et de décision, initiatives bénéficiant notamment de l’appui de nombreux partenaires multilatéraux, comme le Fonds des Nations-Unies pour la Population, la Banque Africaine de Développement, l’Union Européenne.

Excellence Monsieur le Président de la République,

Votre offensive internationale ne s’est pas limitée au seul domaine politique. Vous avez en effet poursuivi en 2017 des actions initiées des années auparavant, en faisant avancer, en finalisant ou en consolidant des dossiers essentiellement économiques. De Kigali à Rabat, Beijing à Riyad, de Paris à Ankara, de Moscou à Washington, de Tokyo à Abu Dhabi, pour ne citer que quelqus-uns des nombreux pays que vous avez visités l’année dernière, vous avez été l’ambassadeur infatigable de l’ouverture économique de la Guinée, initiant des partenariats, concluant des accords et organisant le soutien de la communauté internationale aux efforts de développement de votre chère Guinée.

Votre détermination à mobiliser nos partenaires techniques et financiers bilatéraux et multilatéraux, pour nous accompagner dans nos efforts de développement et à inciter des investisseurs privés de premier plan à investir dans notre pays, ont permis d’enregistrer des succès retentissants. En effet, l’Accord-Cadre historique conclu avec la Chine pour une enveloppe globale de Vingt Milliards de Dollars US ainsi que les engagements à hauteur de plus de Vingt et Un Milliards de Dollars US mobilisés dans le cadre de la Réunion du Groupe Consultatif pour la Guinée pour le financement de notre Plan National de Développement Economique et Social (PNDES) 2016-2020, constituent les réalisations les plus emblématiques, parmi plusieurs autres réalisations, qui viennent couronner ces efforts portés par une vision claire, un leadership fort et une ambition grande pour la Guinée.

Excellence Monsieur le Président de la République,

Ces avancées indéniables, ces succès qui ouvrent de véritables perspectives pour notre pays et nos populations, ne sauraient à eux seuls rendre compte de votre action et de vos efforts au cours de l’année qui vient de s’écouler, tant il est vrai que vous avez été en fait plus présent sur la scène nationale que vous ne l’avez été sur la scène internationale.

Dernièrement, avec sagesse et modestie, vous nous interpelliez en ces termes : ‘‘ Nous ne devons pas passer notre temps à nous réjouir des succès et acquis d’aujourd’hui, mais plutôt à nous préoccuper des nombreux problèmes qui nous assaillent toujours et consacrer nos efforts à la recherche de solutions à ces problèmes ’’. Au cours de l’année qui vient de s’achever, sous votre direction et avec votre soutien sans faille, le Gouvernement s’est attelé à mettre en œuvre avec application, abnégation, engagement et détermination, le Programme de Société que vous ambitionnez pour notre pays au travers des axes prioritaires portant sur l’amélioration de la Gouvernance, la transformation structurelle de notre économie, le développement inclusif du capital humain et la gestion durable du capital naturel.

Excellence Monsieur le Président de la République,

S’inscrivant dans le cadre stratégique du PNDES, l’action du Gouvernement, de votre Gouvernement, a tout aussi été riche en réalisations. En effet, sans vouloir faire ici un long et fastidieux inventaire de toutes les actions menées par le Gouvernement durant l’année écoulée, permettez-moi de rappeler quelques-uns des défis auxquels il a fallu faire face pour répondre aux attentes des braves populations guinéennes. En effet, tout en déployant de nombreux efforts et en consacrant beaucoup de temps à la gestion des mouvements sociaux et manifestations politiques dans un contexte souvent difficile, le Gouvernement a maintenu le cap des réformes socio-économiques grâce à un suivi très rapproché des mesures préconisées pour l’atteinte des objectifs fixés.

Sur le terrain politique, avec patience, pédagogie et fermeté, le Gouvernement a poursuivi la mise en œuvre de l’Accord Politique du 12 Octobre 2016 ; ce qui a permis d’arrêter un calendrier électoral consensuel et de se diriger de façon apaisée vers les prochaines élections locales.

Sur le terrain social, outre l’amélioration sensible de nombreux indicateurs sociaux de base, le Gouvernement, une fois de plus, a maintenu le cap des réformes dans l’éducation et la santé. Aujourd’hui, on peut affirmer sans risque de se tromper que, de façon courageuse et déterminée, d’importants chantiers ont été ouverts dans l’éducation et la santé, ouvrant de réelles perspectives de changements qualitatifs dans ces deux secteurs.

Dans le domaine de l’environnement des affaires, un suivi beaucoup plus rapproché des réformes attendues a permis de faire avancer les choses avec des résultats tangibles : (i) préparation de la Politique de Contenu Local et adoption de la loi sur le Contenu Local, (ii) lancement du Guinée Business Forum établissant un cadre de dialogue formel entre les secteurs public et privé, (iii) dix places gagnées en une année dans le classement Doing Business de la Banque Mondiale, (iv) la Guinée classée parmi les cinq pays les plus réformateurs au monde, (v) etc.

Dans le domaine du développement rural, la préparation et l’accompagnement des initiatives présidentielles, dans l’agriculture, la pisciculture, l’élevage ainsi que la transformation et la commercialisation de ces productions, ont été au cœur des actions du Gouvernement.

Dans le domaine de la sécurité en général et de la sécurité routière en particulier, d’importants jalons ont été posés avec, entre autres actions, l’organisation des Etats Généraux de la Sécurité Routière et le lancement d’un plan d’urgence pour lever les entraves à la circulation routière dans la capitale Conakry, parallèlement à la poursuite et surtout au renforcement des efforts du Gouvernement dans la lutte contre le grand banditisme.

Dans le domaine des infrastructures, partant d’une situation très difficile sur le réseau routier en 2016, aussi bien à Conakry qu’à l’intérieur du pays, le Gouvernement a mis en œuvre un plan sérieux de réhabilitation des sections du réseau dans une situation critique et de reconstruction d’autres sections, principalement à Conakry, afin de les mettre aux standards requis.

Sur le terrain économique, le Gouvernement a déployé de gros efforts pour maintenir la dynamique amorcée en 2016. En effet, outre les nombreuses réformes initiées et mises en œuvre au cours de l’année écoulée, les actions phares auxquelles le Gouvernement a consacré le plus de temps sont (i) la finalisation du PNDES 2016-2020, (ii) la préparation et la tenue de la Réunion du Groupe Consultatif sur la Guinée pour le financement du PNDES 2016-2020, (iii) la préparation, la négociation et la conclusion d’un nouveau Programme FEC avec la FMI, (iv) la préparation des premiers projets éligibles au financement de l’Accord-Cadre avec la Chine, (v) les négociations pour le bouclage du financement du Projet Souapiti.

Excellence Monsieur le Président de la République,

Au regard de l’évolution des principaux indicateurs socio-économiques énumérés ci-dessus, indicateurs qui tiennent parfaitement la comparaison avec les autres pays du continent et placent notre pays dans la peloton de tête pour ce qui concerne les performances économiques, on serait tenté de dire qu’avec votre Gouvernement et sous votre leadership, nous avons une équipe qui gagne. Mais je m’empresse de dire que nous n’en ferons rien, suivant en cela vos sages conseils, tant les défis qui nous interpellent sont nombreux et multiples.

En effet, si aujourd’hui nous pouvons nous réjouir du fait que de nombreux voyants de notre économie sont au vert, avec notamment la confiance retrouvée de nos principaux partenaires techniques et financiers et de la communauté internationale en général, nous savons très bien que cela ne suffit pas pour nous garantir la réussite. L’engagement ferme et massif de la communauté internationale à soutenir et accompagner nos efforts de développement, pourrait se heurter aux obstacles divers et variés qui demeurent encore dans notre pays et que parfois nous-même érigeons.

Excellence Monsieur le Président de la République,

Mesdames et Messieurs,

Le Président de la République a conçu un beau et ambitieux projet pour la Guinée, il a partagé sa vision avec la Communauté Internationale qui a démontré son engagement clair à soutenir ce projet, il nous appartient maintenant de taire nos dissensions, de nous organiser, de nous retrousser les manches et de nous mettre au travail. Seul le fruit du travail, les efforts que nous consentirons, nos réalisations concrètes, détermineront notre capacité à saisir les opportunités grandes qui nous tendent les mains en ce début d’année 2018. L’histoire de l’humanité nous a légué de grandes réalisations et de merveilleux accomplissements, parmi lesquels ceux de l’Egypte Antique, une civilisation qui a fleuri en terre africaine sur les bords du Nil, figurent au rang des plus impressionnants. Si après des millénaires, nous apprécions aujourd’hui encore les réalisations concrètes et tangibles de cette civilisation à travers ses majestueuses pyramides, ses grandioses temples, ses papyrus traitant de médecine et de mathématiques, nous ne perdons pas notre temps à disserter des troubles de l’époque, des manifestations et contestations ayant troublé la quiétude des Egyptiens, de l’habileté manœuvrière des courtisans ou des menées des putatifs vizirs. Encore une fois et je ne le dirais jamais assez, c’est par notre travail et nos réalisations tangibles que nos enfants et petits-enfants jugeront et apprécieront l’héritage que nous leur léguerons.

Je ne saurais terminer cette intervention sans réitérer aux guinéennes et aux guinéens qu’il nous appartient à nous et à nous d’abord, de démontrer à ceux qui nous accordent leur confiance et leur soutien que nous souhaitons ardemment construire notre pays, en faire une nation forte, assise sur des bases solides et des valeurs partagées. Pour y arriver, nous devons nous accorder sur un certain nombre de choses essentielles, fixer des règles claires auxquelles nous devons tous nous soumettre et nous mettre au travail.

Excellence Monsieur le Président de la République,

Au nom du Gouvernement et en mon nom propre, permettez-moi de vous réitérer nos vœux les plus ardents pour vous soutenir dans votre noble et exaltante mission à la tête de notre pays. Que Dieu Tout Puissant vous inspire, guide vos pas et vous assiste dans toutes vos actions pour mener à bien et à bon port la charge de présider aux destinées de notre Nation.

Bonne et Heureuse Année 2018 Monsieur le Président de la République,

Bonne et Heureuse Année 2018 à tous nos concitoyens,

Bonne et Heureuse Année 2018 à tous les amis de la Guinée.

Je vous remercie.

La Cellule de Communication du Gouvernement

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici