Aliou Bah s’adresse au ministre de l’administration, Bouréma Condé !

La décision en date du 23 juillet 2018 de Boureima Condé, ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation, interdisant les manifestations de rue sur l’ensemble du territoire national est un abus d’autorité et un excès de pouvoir inadmissible. Étant donné que nous ne sommes pas en situation d’exception qui puisse justifier la suspension ou l’interdiction momentanée de l’exercice de nos droits individuels et nos libertés collectives, je recommande aux forces sociales et aux acteurs politiques de non seulement s’associer pour attaquer cette décision en justice, mais de la braver en exerçant pacifiquement les droits et libertés que la constitution nous accorde.

Nous ne devons plus jamais accepter d’être gouverné selon les desiderata d’un clan qui déroule l’agenda d’une dictature déguisée car nul n’est obligé d’obéir à une décision illégale. Tous ensemble pour répondre aux appels à manifestation des forces sociales et de l’opposition républicaine.

Aliou BAH Citoyen et homme politique

0 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here