AGISSONS pour l’honneur de la nation et l’intérêt de la république (Aliou Bah)

Aliou Bah du bloc Libéral
Aliou Bah du bloc Libéral

À l’instar de mes nombreux compatriotes, je suis choqué par les révélations autour de ce « scandale des 40 millions FG » dans le lequel le nom du Premier ministre Kassory Fofana et certains jeunes activistes des forces sociales sont cités. Étant donné que tout porte a croire que des preuves tangibles existent, malgré l’inexistence de la haute cour de justice par le refus systématique du régime de la mettre en place qui ne s’explique que par sa volonté de toujours protéger les criminels d’État, il est tout de même opportun de mener une action citoyenne conformément à certaines dispositions de la loi anticorruption L/2017/041/AN adoptée le 4 juillet et promulguée le 17 août 2017. • Article 3 : La tentative de corruption est punissable • Article 96 :

Toute personne peut dénoncer au procureur de la république ou à l’organe national de lutte contre la corruption des faits de corruption et infractions assimilées. Alors chacun de nous peut et doit AGIR pour aller au-delà de nos critiques et indignations. Cette énième affaire ne peut être qu’une confirmation de plus du véritable visage de nos dirigeants et la cupidité de certains jeunes opportunistes qui déshonorent la noble lutte de la jeunesse consciente et ambitieuse de notre pays. C’est pourquoi je propose la création d’un collectif citoyen ou une initiative de nos élus a travers une enquête parlementaire pour engager la démarche. Mettons la pression sur nos institutions pour les amener à AGIR en faisant usage des outils et instruments légaux; et soyons respectueux des procédures pour plus d’efficacité dans nos ACTIONS.

Le combat continue Aliou BAH Citoyen et homme politique

68 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here