AG de l’UFR :  « Sidya Touré n’exclut pas d’engager le renouvellement du Bureau Exécutif des femmes ainsi que de celui des jeunes de l’UFR »

C’est dans un étrange tohubohu que le président de l’Union des Forces Républicaines (UFR) a fait son entrée au siège de son parti ce samedi 17 février. Accueilli à l’entrée du siège par des responsables et autres militants de sa formation politique, le Haut Représentant a été conduit à la loge officielle.

 Sans daigner s’asseoir, au regard de la pagaille qui a failli empêcher la rencontre, Sidya Touré a lancé  ce qui suit : «Vive l’UFR !» Et aux militants de reprendre après lui trois fois de suite.

Alors, l’orateur profite de l’instant d’accalmie, tout de même caractérisé par quelques réclamations, pour tenir un discours de circonstance. «Je sais que vous êtes fâchés. Et je reconnais le bien-fondé de cet état», a-t-il placé à l’entame de ses propos, sous les acclamations de l’assistance.

Poursuivant, l’ancien Premier ministre a situé la responsabilité des uns et des autres dans la conduite du processus notamment le jour du scrutin. «Vous accusez aujourd’hui les députés de l’UFR parce qu’ils n’ont pas joué leur rôle. Mais vous savez bien que nous avons gagné dans des circonscriptions où n’avons pas de députés comme à Faranah et à Siguiri. Alors, votre rôle à vous aussi, c’était de veiller à la préservation de nos voix», a-t-il tranché avant d’annoncer une rencontre du Bureau politique national du parti en début de semaine prochaine en vue de tirer les leçons des élections du dimanche 4 février dernier.

A cette occasion, Sidya Touré n’exclut pas d’engager le renouvellement du Bureau Exécutif des femmes ainsi que de celui des jeunes de l’UFR. Sans doute une première réaction qui fait suite aux résultats du dernier scrutin communal qui a été révélateur d’un certain recul du parti des républicains dans des circonscriptions qui étaient pourtant leurs fiefs traditionnels à Conakry. Il s’agit notamment de Matoto, Matam et Kaloum.

Guineenews

0 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here