Comme annoncé précédemment, un affrontement a éclaté ce mercredi, 30 avril 2019, au Palais du peuple de Conakry, à l’occasion de la célébration de la fête internationale du travail. Des partisans des deux groupes rivaux se réclamant tous de l’USTG, ont échangé des jets de pierres et des coups de poing pendant plusieurs minutes. Après ces accrochages, Abdoulaye Camara, le secrétaire général de l’une des branches de l’USTG, a accusé le groupe dirigé par Abdoulaye Sow (l’autre banche de l’USTG) d’avoir semé ces troubles. Il l’a dit au micro d’un reporter de Guineematin.com qui se trouve au Palais du peuple.

Décryptage !

C’est de la provocation. Comme vous savez, c’est la CNTG et l’USTG qui organisent au Palais du peuple. Nous avons écrit de façon officielle à l’administrateur du Palais et nous avons eu l’autorisation de venir fêter les festivités du 1er mai au Palais du peuple. Ils (les partisans d’Abdoulaye Sow, ndlr) sont venus nous agresser, malheureusement pour eux ils n’ont pas pu. Nous sommes là pour faire tranquillement la fête du travail, la fête des travailleurs.

Guineematin.com

Comments

comments

1 COMMENT

  1. L’agression contre ABoubacar Soumah prouve à suffisance que dans ce pays on a sérieusement besoin d’apprendre « Le Savoir Vivre et le Savoir Faire » C’est même une honte nationale. Des individus instrumentalisés par des individus qui ne digèrent pas leur défaite par ce qu’ils n’ont jamais répondus aux attentes des travailleurs à cause de leur statut socioprofessionnel, agressent le Syndicat le plus puissamment soutenus par les travailleurs aux yeux des autorités et des missions diplomatiques accréditées en Guinée.
    Il serait prudent dans l’intérêt de la dignité humaine que les coupables soient démasques et punis.
    le Camarade Aboubacar Soumah est une Haute Personnalité approuvées par l’ensemble des Institutions Internationales qui défendent les droits et les libertés des travailleurs.
    Cet acte ignoble ne peut être possible que dans la haine, la jalousie que s’arment des individus qui au lieu de défendre les droits et- les libertés des travailleurs se lancent dans la corruption pour piétiner les valeurs morales des travailleurs.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here