Affrontement à Doko (Siguiri) : 8 blessés et une maison endommagée

 

La commune rurale de Doko, située à 60 km de la ville de Siguiri, a vécu une journée très tendue ce lundi, 12 novembre 2018. Tout a commencé par une manifestation d’un groupe de jeunes qui réclament le départ du président du district de Doko et de celui de la jeunesse, accusés de mauvaise gestion.

« Depuis plus de 5 ans, le président de la jeunesse est là, tous les membres du bureau ont démissionné à cause de sa mauvaise gestion, les jeunes ne s’entendent plus. Le problème qu’on a enregistré pendant l’installation du conseil communal, il en est en partie responsable. Quant au président du district, il est au pouvoir depuis 20 ans. Nous avons fait une lettre qu’on devait lui remettre. Mais, quand nous sommes venus, on a trouvé un groupe de jeunes devant sa cour, ils ont jeté des pierres sur nous, 4 d’entre nous ont été blessés », explique Lamine Camara, le leader des manifestants.

Une version démentie par le président du district de Doko. Selon Sacko Keïta, les manifestants veulent étouffer une enquête qu’il a engagée sur un problème d’argent disparu : « Ce matin, j’étais en réunion avec certains jeunes, lorsqu’un autre groupe est venu jeter des cailloux dans ma cour. 4 personnes ont été blessées parmi nous et les tôles de ma maison ont été perforées. Ce sont des jeunes qui sont contre une enquête financière déclenchée par mon bureau, ils veulent étouffer cela. C’est pourquoi ils demandent notre départ », soutient le président du district de Doko.

Interrogé sur cet affrontement, le capitaine Mamady Keïta, commandant de la brigade de Doko, a confirmé qu’il y a eu des blessés des deux côtés et que la situation est désormais sous contrôle. Mais, il ne fait cas d’aucune arrestation suite à ces violences.

Avec Guineematin

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here