Site d'information Général sur la Guinée et le Monde

Affaire « faux matricules »: un haut cadre de la fonction publique fait une révélation de taille

«Depuis l’engagement de ce dossier, les contentieux n’en finissent pas. Il y a beaucoup de non-dits dans ce dossier…»

Des hauts cadres de l’administration publique ont défilé ce lundi 11 octobre devant le Tribunal correctionnel de Première instance de Kaloum (TPI). Ils sont poursuivis pour « faux en écriture publique et faux commis dans certains actes administratifs et complicités « .

Dans la salle d’audience, l’Inspecteur général adjoint de l’administration publique et du Travail, Djoumé Camara a déclaré que dans ce dossier, certains se font appeler ‘’victimes’’ alors qu’ils ne le sont en rien.  « Depuis l’engagement de ce dossier, les contentieux n’en finissent pas. Il y a beaucoup de non-dits dans ce dossier. Quelle que soit ma force, je ne peux pas engager quelqu’un à la fonction publique », a-t-il précisé.

Prenant la parole, le Procureur de la République près le Tribunal de Première Instance de Kaloum, Alpha Sény Camara a rappelé que ce dossier a deux volets et qu’il est suivi à partir de là-haut. « Ce dossier est passé en conseil des ministres. Il y a eu assez d’entraves dans cette affaire. C’est une magouille qui a commencé en 2015 sur fond de campagne électorale. Dans cette même affaire, il y a des plaignants qui n’ont aucun niveau intellectuel tout comme certains qui ont bénéficié des matricules « , a-t-il dénoncé.

Pour sa part, Kèlèti Kéita, douanier et prévenu se défendra en ces termes :  » c’est un petit que j’ai officiellement aidé à débloquer son salaire au compte du ministère de la Sécurité et de la Protection Civile. Il m’a promis de me trouver cinq millions de francs guinéens. Un montant que j’ai trouvé très petit. Un jour, il m’a appelé que son salaire est gelé par la justice. Il s’agit d’Abdoulaye Marie Camara sur les actes alors qu’il s’appelait en réalité, Jean-Tamba Mansaré. »
Libreopinionguinee Avec Guineenews

par Taboola

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.