L’information est tombée sur notre desk central, mercredi soir, avant d’être ensuite confirmée par un proche du président de l’UFDG, chef de file de l’opposition guinéenne. Alors qu’il s’apprêtait à voyager pour la Côte d’Ivoire, Cellou Dalein Diallo, se serait vu refuser l’accès au parking VIP de l’aéroport International de Gbéssia. C’est du moins ce qu’a confié à mosaiqueguinee.com, un proche du leader de l’UFDG.

Selon des informations concoctées par notre rédaction, les vigiles de ce parking, auraient reçu l’ordre de leur hiérarchie, probablement du commissaire spécial Sangaré, de bloquer le véhicule de l’ancien premier ministre et de l’orienter vers le parking public comme ceux de tous les citoyens ordinaires.

Or d’habitude, a-t-on appris, le véhicule de Cellou Dalein Diallo a accès au parking VIP comme ceux de tous les députés d’ailleurs.

Pour les proches de l’ancien premier ministre, grand commis de l’Etat, faire subir ce genre de traitement à une personnalité de la stature du chef de file de l’opposition, par ailleurs député, est tout simplement l’expression d’un mépris pour l’homme, un règlement de compte, et au-delà de tout, une violation du protocole qui sied, en pareilles circonstances.

Ils y voient la main de l’actuel ministre des Transports, Aboubacar Sylla, président de l’UFC et ancien porte-parole de l’opposition.

Nos tentatives d’obtenir une réaction auprès du commissaire spécial de l’aéroport de Conakry, ont été vaines. Le téléphone de ce dernier, étant resté imperméable !

Nous y reviendrons !

Mamadou Oury Diallo Pour Mosaiqueguinee

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here