Aboubacar Soumah s’exprime sur Cellou Dalein, Kassory Fofana et Sidya Touré : « aucun d’eux ne fera le bonheur de ce pays. il faut qu’on s’en débarrasse »

0

Le député Aboubacar Soumah a piqué une colère bleue, récemment, contre la ‘’vieille garde’’ de politiciens guinéens qu’il appelle d’ailleurs à débarrasser le plancher. Pour céder la place à la jeune génération. Puisque, argumente-t-il, l’ancienne génération serait loin d’être une référence. C’était dans une interview exclusive qu’il a accordée à Mosaiqueguinee  jeudi dernier. Les cibles du courroux du leader de Guinée pour la Démocratie et l’Equilibre (GDE) : Cellou Dalein Diallo, Kassory Fofana et Sidya Touré, qui ne seraient pas des ‘’modèles’’ de Guinéens ‘’recherchés’’ pour le développement du pays. Selon lui, ceux-ci doivent être ‘’combattus’’ et ‘’mis à la touche’’. « …Est-ce que c’est le fait qu’un malinké ou un forestier, un peul ou un soussou soit au pouvoir, qui rendra les malinkés, les peulhs, les soussous ou les forestier heureux ? », s’est-il interrogé d’entrée. Et de répondre, Himself : « Je dis Non ! » Sa conception ? « Il faut un Guinéen, qui considère son Compatriote et qui ne le juge pas en tant que peulh, soussou, malinké ou forestier. Que ce qu’il prend comme décision ou pose comme acte, soit dans le sens de l’intérêt de l’ensemble des guinéens. C’est ce Guinéen qu’il faut rechercher maintenant. Il faut qu’on se sépare de cette génération qui a fatigué la Guinée depuis 1958, et qui a eu comme élèves les Cellou Dalein, les Kassory Fofana, les Sidya Touré et autres. Il faut qu’on s’en débarrasse. Aucun d’eux ne fera le bonheur de ce pays », s’est offusqué Aboubacar Soumah. Le candidat malheureux aux dernières municipales à Dixinn, conclut en disant qu’il « est malheureusement difficile de dire la vérité en Guinée».

Avec Mosaiqueguinee 

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici