Aboubacar Soumah répond à Cellou Dalein : « Il est paniqué. Je lui avais tout simplement dit, Cellou si tu veux avoir Dubréka… »

Accusé par Cellou Dalein Diallo, de commanditer des attaques contre son domicile situé à Dixinn, sous l’égide du chef de l’Etat, Aboubacar Soumah réfute ces allégations et prévient qu’elles ne resteront pas impunis.

Le président du PGDE

« Il est paniqué si non, est ce que lui Cellou, il avait réussit à me manipuler, pendant les cinq ans qu’on avait passé ensemble. Si oui, donc Alpha Condé peut me manipuler. Je suis éducateur, je forme les jeunes gens. Je ne peux pas préparer d’autres jeunes, à aller faire ce qu’ils ne doivent pas faire. Je suis issu d’une famille religieuse », clame Aboubacar Soumah.

L’ancien maire de Dixinn dit être victime de son franc parlé, sur le choix des exécutifs communaux.

« Je lui avais tout simplement dit, Cellou si tu veux avoir Dubréka, comme Tabounssou, il faut mettre les tabounssoukas à la tête de ton parti, pour qu’ils t’aident à mobiliser pour ton parti. Cellou je suis très utile pour toi, mais tu ne peux pas me nommer Imam de Labé par ce que la langue dans laquelle je dois lire le Koutouba à Labé, je ne parle pas cette langue. Donc je serais inutile et inefficace. C’est ce qui m’a valu tout ce que vous voyez comme guerre contre moi« , précise le député uninominal de Dixinn.

Il affirme que c’est la deuxième fois, que le président de l’UFDG profère des accusations contre lui. Cette fois-ci, il va le traduire devant les tribunaux.

« Qu’il sache que, il ne me trouvera ni assis, ni couché. Il trouvera Aboubacar Soumah en chaire et en os devant lui. Je lui répondrais s’il m’attaque« , lance-t-il.

Il regrette l’attaque du domicile de la belle famille de Cellou Dalein à Kindia et invite les guinéens à ne pas se livrer à des pratiques divisionnistes.

Kadiatou Sow

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here