Aboubacar Soumah : « les syndicalistes de la CNTG et de l’USTG appellent à une grève. C’est parce qu’ils veulent de l’argent »

Le meneur des récentes grèves des enseignants se démarque de l’inter centrale CNTG-USTG. Aboubacar Soumah, secrétaire général du SLECG, invite l’ensemble des enseignants à se désolidariser du mouvement de grève. « Le SLECG continuera ses activités. Nous invitons les enseignants à continuer à corriger les copies des examens nationaux pour que les résultats soient donnés à temps. Que les enseignants ne respectent pas ce mot d’ordre qui n’est pas lancé par le SLECG’’, a déclaré en substance celui que le pouvoir d’Alpha Condé qualifiait de rebelle.
« Pour nous, l’inter centrale devait se battre au moment où le baril était à 27 dollars. C’est en ce moment qu’ils devaient insister auprès du gouvernement pour baisser le prix’’, s’efforce de convaincre M. Soumah.
Il estime que la grève en cours n’a pas sa raison d’être. ‘’C’est maintenant que le prix du baril est allé jusqu’à plus de 70 dollars, ils [les syndicalistes de la CNTG et de l’USTG] appellent à une grève. C’est parce qu’ils veulent de l’argent. Nous au SLECG, on ne s’inscrit pas dans cette logique. On a demandé aux enseignants de ne pas s’intéresser à cette grève’’, coupe-t-il court.
Visionguinee.Info
0 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here