Selon les informations qui nous sont remontées par nos reporters, la marche des Forces sociales de Guinée (FSG) qui devait commencer hier lundi matin au rond-point de la Tannerie a tourné court. Très mobilisées, les forces de l’ordre ont dispersé les premiers attroupements à coups de gaz lacrymogène. Les quelques activistes qui s’étaient mobilisés sont en ce moment retranchés à l’intérieur des quartiers Somparéya et Cosa. Pour autant, les responsables des Forces sociales n’entendent pas abdiquer. Ainsi, selon Abdourahmane Sano, de la PCUD, toutes les actions planifiées par les FSG au compte de cette semaine sont maintenues. 

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here