Site d'information Général sur la Guinée et le Monde

Mise au point du groupe Banlieuzart sur le cas d’Abdou Mbaye « Qu’on ne se leurre pas, Abdou qui se bombe les torches aujourd’hui était qui avant Banlieuz’art ? »

On ne voulait plus parler de cette situation qui a prévalu à notre séparation avec notre ex manager mais lors de la conférence de presse de ses frères qui s’est ténue aujourd’hui, il a malheureusement beaucoup parlé et il se trouve que ses propos sont plus teintés de mensonges que de vérités. Donc, étant donné que “qui ne dit mot consent” et surtout pour le respect du droit à l’information de nos milliers de fans, nous sommes tenus obligés d’en parler une fois pour toute. Après quoi nous ne reviendrons plus là-dessus.

– D’abord on va commencer, par le début du groupe, quand il dit que c’est nous qui sommes venus vers lui par le biais de Marcus, il a vraiment raison (d’ailleurs notre duo existait bien avant), on avait un talent et on voulait le vivre et le partager au monde entier et c’est ce qui fut fait. Et de cette collaboration, il n’a pas à plus s’en glorifier que nous, d’autant plus qu’on lui a plus rapporté plus qu’il nous a donné en retour.

– Qu’on ne se leurre pas, Abdou qui se bombe les torches aujourd’hui était qui avant Banlieuz’art ? (Un simple jeune frère des Deggj Force3). La Fondation Abdou Mbaye c’est quoi sans banlieuz’art ? Urban Connexion c’est quoi sans nous ? Même la grande maison #MLP nous doit une immense partie de sa notoriété et ça c’est une réalité. Bref, retirez tout ce qu’on a cité ci-haut de Abdou et vous verrez qu’il serra <personne>, il sera comme tout un autre jeune débrouillard de Conakry.

– Si aujourd’hui nous avons décidé de ne plus travailler avec lui mais qu’il digère le divorce, on comprend qu’il ait du mal à se sentir aussi léger. Mais alors s’il veut réagir qu’il fasse sa conférence de presse à lui comme un professionnel il a aussi son propre label ou qu’il nous invite dans une émission qu’on fasse un face-à-face. Au pire qu’il ne raconte pas du n’importe quoi dans l’espoir de ternir notre image. Il a aussi beaucoup fait pour le groupe et vice-versa et pour cela nous lui disons MERCI

– Mais quand il dit qu’on a eu beaucoup d’argent mais que nous n’avons pas pu bien gérer le nôtre, alors qu’il nous montre ce qu’il en a fait du sien (lol). Lui qui ne sort jamais en boîte de nuit qu’il nous montre ses chantiers, qu’il nous montre ses investissements. Evidemment, Takana, Soul-bang’s… s’en sortent bien, mais depuis quand ? Depuis qu’ils évoluent avec leur propre structure bien-sûr comme ce fut le cas des frères Moussa et Abdoulaye M’BAYE d’ailleurs. Et dorénavant c’est ce que nous voulons faire ainsi s’il tient vraiment à nous voir ressembler à ces derniers qu’il nous souhaite BONNE CHANCE.

– En plus, quand il parle de Salamon, mais ce n’est pas du tout vrai, Salamon s’est trouvé son billet d’avion en complicité avec sa mère, il était en Suisse pour être avec sa famille comme tout bon père de famille le ferait après tant d’années d’absence. Il a hébergé Salomon chez lui (c’est vrai) mais c’était son plan pour nous mettre en mal comme il a toujours réussi à le faire. Un mois après qu’il l’ait hébergé il l’a poussé à comploter contre Marcus sur une réunion que nous avons fait à Mariador. Il a fallu que Marcus menace de quitter le groupe pour qu’il arrête sa ruse. King Salamon s’est battu (c’est vrai) mais à chacun de nous ses ardeurs dans cette vie. BOOBA et KAARIS se sont battus dans un aéroport plein d’enfants en France, il (B2O) a battu un de ses fans ici même et il y’en a plein d’autres exemples. A chacun sa nature à chacun son personnage.

– Quand, il parle de notre récent voyage en France, c’est vrai nous n’avons pas payé nos billets d’avion c’est Bakary Diaby qui l’a fait et d’ailleurs qu’il cite tous les autres mécènes qui nous ont toujours aidés à cette occassion. Qu’il signale aussi le fait que nous-mêmes, nous avons réussi à payer nos voyages auparavant, (on a fait une tournée à l’issue de laquelle nous avons pu économiser 92 millions GNF pour financer notre voyage en Europe). Et lors qu’il dit qu’il a payé des frais de studios et prises en charge une fois en France mais là aussi ce n’est pas vrai, c’est nous-mêmes qui avons payé puisqu’à la base on avait de quoi de nous payer des billets d’avions mais on s’est dit d’aller voir BAKARY DIABY pour qu’une fois en France nous puissions nous prendre en charge par nous-même. Et quant à AKATCHE on ne l’a pas trouvé en France. Au contraire nous avons voyagé avec lui, il parle d’un Album de Aya Nakamura qui vient de sortir alors que nous y sommes allés bien avant, en 2018 et à cette époque AKATCHE n’avait pas encore commencé à travailler avec BLZ France qui a produit l’album d’AYA. Nous sommes désolés, mais d’ailleurs à force d’en parler l’on pourrait se demander à quoi a servi son rôle managérial dans tout ça ?

– Il dit qu’il a n’a pas été le seul administrateur de notre page, mais comment explique-t-il le fait qu’on soit toujours ensemble pour pouvoir faire un live ? Qu’en plus qu’on lui a supplié de nous reprendre mais c’est archi faux, lors que nous sommes allés dans le bureau de Malick KEBE nous lui avons demandé de < rendre les clefs de la maison > il n’est plus notre manager à partir de cet instant. Mais alors dans ce cas qui a viré l’autre ?

– Parlant du petit Alifa, mais c’est nous qui le lui avons présenté via un cousin de Marcus qui s’appelle BOUBA. ALIFA était auparavant à KGB de Fishkilla. Mais demandez-lui (Abdou) aujourd’hui quels sont ses rapports avec BOUBA ? Il n’a jamais été reconnaissant envers ce dernier, Il le traite de tous les mauvais noms du monde.

– Il dit qu’on ne travaille pas et c’est lui qui fait tout (mixage et tout) mais c’est tant mieux pour lui alors (mdrrr). Mais il ne dira jamais ce qu’il faisait de nos sons, il s’arrangeait toujours à faire des réglages sur nos sons avec AKATCHE à notre insu, et lorsqu’on leur a dit que c’était déjà fini tout ça, ils l’ont très mal pris et aujourd’hui il s’arrange à nous compliquer la récupération de nos sons avec AKATCHE, des dizaines de morceaux. Il dit qu’on ne travaille pas mais c’est eux qui ont toujours fonctionné ainsi, pour preuve faites référence au contrat du petit Alasko (8 ans pour deux albums et un troisième improbable, donc ce qui revient à un album certain sur 4 ans). Vous imaginez ?

– Bref, ce sont ces quelques mises au point qu’on a voulu faire pour vous nos milliers de fans afin d’éclairer vos lanternes et même si cela se voyait déjà sur sa prise de parole (Abdou) il faisait du coq-à-l’âne. Il y a un proverbe qui dit : <<il est très facile de dire un mensonge mais très difficile de le soutenir>>

Restez branchez on va commencer à vous balancer des sons de dingue dans les jours à venir ! On va mettre tout ça derrière nous

Banlieuzart

 

par Taboola

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.