Site d'information Général sur la Guinée et le Monde

Jean Marc Teliano se démarque du RPG: « ce n’est pas en faisant des déclarations va-t-en guerre qu’on aura la libération du Pr Alpha Condé »

Soutien du RDIG au CNRD, libération d’Alpha Condé, désignation des représentants de classe politique au CNT. Jean Marc Telliano, président du Rassemblement pour le développement intégré de la Guinée (RDIG), parti allié du RPG Arc-en-ciel, a abordé toutes ces questions dans un entretien qu’il a accordé à Guineematin.com, le samedi 20 novembre 2021. L’ancien ministre de l’Agriculture et ancien député à l’Assemblée nationale se dit confiant quant à la libération d’Alpha Condé, toujours retenu par les militaires qui l’ont évincé. Mais pour cela, il indique que l’ancien parti au pouvoir et ses alliés doivent agir avec tact

Guineematin.com : les responsables de plusieurs structures du RDIG se sont réunies vendredi dernier au siège national de votre parti, à Conakry. En quoi consistait cette rencontre ?

Jean Marc Telliano : comme ça fait un petit bout de temps que nous ne nous retrouvions pas, j’ai décidé en commun accord avec les structures de Conakry et celles des préfectures environnantes, d’essayer de nous retrouver pour une concertation pour une nouvelle vision par rapport à la situation sociopolitique qui prévaut. A cette occasion, le RDIG et ma personne, avons apporté notre soutien inconditionnel aux nouvelles autorités du pays. En le faisant, j’ai porté la voix des structures de la base au sommet. J’ai ensuite demandé aux militants et militantes de se remobiliser pour les consultations prochaines

Guineematin.com : au sein de la classe politique, l’actualité est dominée aujourd’hui par la désignation de vos représentants au futur CNT. Avez-vous abordé ce sujet au cours de votre rencontre ?

Jean Marc Telliano : pour votre information, lors de la dernière réunion du RPG et ses alliés, il a été décidé que chaque parti politique dépose sa liste, ce qui fut fait. Le RDIG s’est acquitté de son droit, nous avons déposé notre liste. Nous attendons la décision des nouvelles autorités. Mais, je crois que pour éviter la cacophonie au sein de la classe politique, il faudrait qu’on mette des critères en place. Ce n’est pas une façon d’éliminer certains. C’est vrai, les partis sont égaux par rapport à l’agrément, mais nous connaissons qui est qui sur le terrain.

Nous connaissons les vrais partis qui ont participé à toutes les consultations électorales dans le pays. Moi, je sais que mon parti, le RDIG, ne sera pas en marge. Parce que toute la Guinée sur l’arène nationale et internationale sait que le RDIG, depuis 2014, a participé à toutes les élections majeures. Donc, je ne vois pas par quelle astuce les nouvelles autorités, le RPG ou encore les autres partis vont passer pour nous exclure, il n’en est pas question.

Guineematin.com : l’autre question qui préoccupe le RPG et ses alliés, c’est la libération de l’ancien président, Alpha Condé. Personnellement, quelle est votre position sur ce sujet. Jean Marc Telliano : je rappelle qu’il y a une délégation qui a été constituée  récemment pour aller rencontrer les autorités par rapport à la libération du Pr Alpha Condé. La délégation qui est partie au nom du RPG Arc-en-ciel, a eu une réponse qui donne beaucoup à réfléchir. Les nouvelles autorités ont répondu qu’elles ne s’opposent pas à sa libération, mais qu’elles cherchent une stratégie pour le faire. Donc, moi, je me dis que si nous continuons dans l’apaisement, nous trouverons la solution pour la libération du président Alpha Condé.

Mais, si c’est dans la barbarie ou je ne sais comment le qualifier, il serait difficile que le Pr Alpha Condé soit libéré par les nouvelles autorités. Parce que si ces gens-là (le CNRD) sont conseillés par une équipe, franchement, ils sont très bien conseillés. C’est pourquoi, ce que je sollicite auprès de mes alliés, c’est de mettre la balle à terre et de passer par des stratégies catholiques pour obtenir la libération de leur champion. Mais, ce n’est pas en faisant des déclarations va-t-en guerre qu’on aura la libération du Pr Alpha Condé.

Guineematin.com : le gouvernement de transition a tenu sa première retraite ce week-end au camp militaire de Kalia, dans la préfecture de Forécariah. Le Premier ministre et tous les membres de son équipe ont arboré des tenues militaires et ont reçu le drapeau national des mains du colonel Mamadi Doumbouya, comme des soldats qui vont au front. Quelle analyse faites-vous de cette situation ?

Jean Marc Telliano : je n’ai pas de commentaire par rapport à ça. Parce que quand moi j’étais dans le gouvernement du président Alpha Condé, nous avions eu une retraite. Chacun a sa façon de voir les choses, c’est le colonel Doumbouya qui sait pourquoi il l’a fait. De tout compte fait, chaque gouvernement a sa feuille de route et sa politique. Donc pour ça, je n’ai pas de commentaire.

Libreopinionguinee avec Guineematin.com

 

par Taboola

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.