Site d'information Général sur la Guinée et le Monde

Guinée-Bissau : les militaires désormais interdits de sortir de leurs unités sans autorisation

Depuis le coup d’Etat du 05 septembre 2021 en Guinée, les Chefs d’Etat voisins sont sur le qui-vive. C’est le cas en Guinée-Bissau où l’Etat-major des armées vient de prendre des décisions, selon RFI qui rapporte la nouvelle.

Selon nos confrères, depuis le coup d’Etat en Guinée, des patrouilles militaires sont visibles dans la capitale du pays voisin, Bissau, notamment à la tombée de la nuit. L’Etat-major de l’armée met en alerte toutes les casernes du pays pour une durée indéterminée. Aucun militaire n’est également autorisé de sortir de son unité sans autorisation de son hiérarchie.

Selon des sources militaires citées par RFI, il s’agit d’une mesure de précaution afin de parer « à un éventuel phénomène de contagion ».

De mêmes sources, la Guinée-Bissau a par ailleurs renforcé la vigilance au niveau de ses frontières avec la Guinée. Les deux pays partagent 324 kilomètres de frontières fermées depuis bientôt un an. Alpha Condé et le Général Umaro Sissoko Embaló entretenaient des relations très tendues.

Avec RFI

 

par Taboola

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.