2020/Partira ? partira pas ? Alpha Condé donne une réponse (presque claire)

0
Le président Guinéen Alpha Condé
Le président Guinéen Alpha Condé

Alpha Condé, président de la République dans Une certaine idée de la Guinée (FAVRE, La Revue), dit ne pas avoir une idée arrêtée sur le sujet de la limitation du nombre des mandats présidentiels. ‘‘Cela dépend du contexte de chaque pays. Il y a des chefs d’Etat qui sont restés trop longtemps au pouvoir sans que le pays progresse. La bataille alors a consisté à organiser des conférences nationales. C’était un moment donné de l’histoire de l’Afrique. Il faut voir maintenant si nous en sommes encore là ou si ce moment a changé. Les conférences nationales résultaient de l’impossibilité de parvenir à des alternances au pouvoir, tout simplement parce que les élections n’étaient ni libres ni démocratiques. Depuis, les choses ont changé. Ce débat est ouvert au niveau de l’Afrique’’, estime le président Condé.

Ce qui ne donne évidemment pas une idée claire sur sa volonté de briguer ou non un nouveau mandat en 2020.

Cependant, projetons-nous en 2025. Où en sera la Guinée ?  ‘‘Dieu seul le sait. Mais j’espère que la Guinée sera devenue un pays émergent et qu’elle aura enfin réalisé le rêve de Félix Houphouët-Boigny, lui qui disait à la veille des indépendances que s’il avait eu à choisir entre la Côte d’Ivoire et la Guinée, il aurait choisi la Guinée’’, répond Alpha Condé.

Cette réaction qui constitue l’épilogue du livre en dit long sur la position du président dont l’intervieweur a délibérément choisi 2025 au lieu de 2020 (la fin de son mandat actuel) pour lui poser une question qui fait en quelque sorte le bilan des années de gouvernance du président Condé.

guinee7.com

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici