Maison centrale : une bonne nouvelle pour Diaraye Baldé

Enceinte de plus de huit mois, Diaraye Baldé la jeune étudiante qui est détenue à la maison centrale pourrait bientôt recouvrir sa liberté.

Cette fille âgée d’une vingtaine d’années accusée par son tuteur de vol et braquage à mains armés pourrait bénéficier d’une liberté provisoire dès ce mercredi.

Après sa tentative de suicide à la prison civile de Conakry, une décision de justice est attendue ce mercredi 13 juin 2018, concernant cette fille qui accuse son père adoptif de l’avoir engrossé.

Selon nos informations, Diaraye Baldé ne va pas accoucher en prison où elle croupit depuis 7 mois. Le ministre de la justice, Cheick Sacko et celui de l’Unité nationale et de la Citoyenneté, Khalifa Gassama Diaby seraient impliquées pour que des dispositions soient prises pour ne pas qu’elle accouche en prison, a-t-on appris.

« L’état de santé de Diaraye s’est amélioré. Nous sommes sur sa libération. C’est possible qu’elle soit libre ce mercredi. Tout est en train d’être mis en œuvre pour que cela soit effectif. Elle n’accouchera pas en prison. De hautes personnalités se sont impliquées. Les juges pourraient lui accorder une liberté provisoire », nous a confié un proche de Diaraye Baldé.

A suivre…

Source Africaguinee 

0 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here