Le ministre Sékou Kourouma donne des précisions sur l’Affaire de faux billets

Guinée, L’ancien ministre de la fonction publique, Dr Sékou Kourouma a joint la Rédaction de libreopinionguinee.com depuis Paris ce jeudi 29 mars 2018, pour apporter des précisions importantes concernant ce qu’on a appelé « affaire de faux billets ».
Dans un précédent article publié par libreopinionguinee.com dont l’auteur est le site fatalainfos, un jeune avait été interpellé dans le quartier de yimbaya par des jeunes avec une importante somme d’argent en faux billets. Un montant qui dépasserait les 200 Millions de FG.
Le jeune avait alors été par la suite transféré au commissariat central de Matoto. Arrivé sur les lieux, le jeune aurait dit qu’il est le fils de l’ancien ministre de la fonction publique Dr Sékou Kourouma. Alors il a été relaxé et le policier qui l’a interpellé a été mis en garde à vue pour menace verbale et physique.
Le même jour, une personne de la présidence de la république téléphona à libreopinionguinee pour nous dire de supprimer l’article, nous avons refuser. Une deuxième personne nous a contacté comme étant l’ancien conseiller du ministre. Après plusieurs minutes d’échanges, nous avons fait savoir à notre interlocuteur que nous ne pouvons détacher l’article.
Vers le début de l’après midi de ce jeudi, monsieur Sékou Kourouma nous telephone pour nous expliquer, que c’est un complot qui est monté de toutes pièces pour lui nuire. Car selon monsieur Kourouma, aucun de ses fils ne se trouve actuellement en Guinée. Ils sont tous à l’étranger. Il ne comprend pas comment ce policier a pu jouer un tel jeu en complicité avec le malfrat en question.
Monsieur Kourouma nous informe par la même occasion, que le policier en question est actuellement en garde à vue et il a informé son ministre de tutelle Me Kabélé Camara. Et de préciser que le jeune en question est localisée est sera bientôt arrêté.
Selon lui, c’est une complicité pure et simple avec le malfrat qui estime qu’en disant qu’il est son fils, il aura la grâce des policiers.
« Comment un policier peut-il jouer à un tel jeu ? C’est nuire à la police guinéenne » à laisser entendre monsieur Kourouma.

Par ailleurs, le ministre nous informe qu’actuellement, qu’il se trouve à l’intérieur du pays pour s’occuper de l’agriculture. Il compte très bientôt rentrer à Conakry pour régler cette histoire de façon définitive.

Un entretien réalisé par Macka Baldé administrateur général de libreopinionguinee.com et de la Radio Libre Opinion RLO.
Tel: +33601064916
E-mail : libreopinionguinee@gmail.com

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here