Violences à Boké : Mathurin Bangoura s’indigne et indexe les autorités au haut niveau

0

Nous vous l’indiquions dans une précédente dépêche le retour à Boké du Général Mathurin Bangoura gouverneur de la ville de Conakry. Une deuxième visite en 48 heures dans la capitale de la Basse-Guinée en proie à des vives violences ces derniers jours

Si à son premier passage, le général Mathurin n’a pas été compris par les siens, tout porte-à-croire que cette seconde mission semble se dérouler sur de bons auspices. C’est du moins son propre constat. Joint ce matin au téléphone par nos confrères de Sabari FM, Mathurin s’est réjouit du calme qui règne dans sa ville natale. ‘’Contrairement aux précédents jours, le calme est nettement revenu aujourd’hui, la circulation a été libérée’’ a-t-il relevé avant d’ajouter qu’une forte délégation des ressortissants de la Basse Côte serait en route pour Boké. En termes de points de revendications, les populations de Boké dénoncent le ‘’non emploi de leurs enfants dans les sociétés minières qui évoluent à Boké, l’eau, l’électricité, le problème de la contournante’’ a cité Mathurin Bangoura

Le hic, a-t-on remarqué, aucune communication n’a été faite par le gouvernement. Pire, aucune autorité n’est arrivée à Boké en dépit du regain de violences enregistré. ‘’C’est seulement qu’hier (jeudi, ndrl) que le ministre des Mines est arrivé à Kamsar, c’est la première autorité à venir à Boké depuis l’éclatement de ce problème’’ a confié Mathurin avant de déclarer être animé d’un sentiment de regret. Parce que, explique-t-il, si vous voyez ce qui s’est passé à Boké, les archives sont complètement brulées, les véhicules saccagés, des infrastructures publiques détruites, c’est vraiment un sentiment de désolation mais il faut l’admettre les revendications sont légitimes peut-être c’est la manière de faire qui n’est pas bonne

A rappeler que ces événements ont causé la mort d’une personne, une vingtaine de blessés, d’énormes dégâts matériels avec la destruction des biens publics et privés

Chérif DIALLO

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici