C’est une nouvelle rarissime et surréaliste. A Garki , dans popodara situé dans la région administrative de Labé, un corps sans vie a été découvert avec certains de ses organes mutilés. Selon notre source, l’acte a eu lieu dans la nuit du vendredi, et les responsables du crime n’ont pas été arrêtés. Selon les dernières nouvelles, la tête coupée du corps a été retrouvée. A présent, l’émotion est vive chez les habitants de Garki qui ont appris la triste nouvelle.

A ajouter que cette vielle femme assassinée et mutilée s’ajoute désormais à la longue liste des crimes rituels commis sur plusieurs femmes à travers le pays. Une situation qui relance le débat sur la question de l’insécurité qui bat son plein. Pour la réaction des autorités de Popodara, nous y reviendrons.

Libreopinionguinee avec  C24news

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here