Crise sociale en Guinée, l’échec des négociations, les syndicalistes passent à la vitesse supérieure en annonçant la possibilité d’aller en grève générale et illimitée à partir du 15 février prochain

si le gouvernement ne revenait pas à la raison sur leurs revendications.

La baisse des prix des carburants est l’une des causes revendicatives des syndicalistes guinéen.

Le gouvernement guinéen cédera t-il pour une fois pour le plaisir de tous en ces temps de la vache maigre.

Affaire à suivre

Libreopinionguinee.com (LOG)

Djenabou Diallo

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here