Un journaliste de Planète Fm, s’indigne et dénonce des contre-vérités du leader de l’UFC

0
Photo Aboubacar Sylla

Photo Aboubacar Sylla Les propos de l’honorable ABoubacar Sylla sur le fonctionnement et la gestion des entreprises à la conférence tenue par l’opposition mercredi ont irrité certains travailleurs. Ainsi, un journaliste de sa radio Planète FM, qui a gardé son anonymat, n’a pas été tendre. Lisez sa réaction!

Ceux qui bénéficient des cours de Sciences Politiques, apprennent que réussir en politique nécessite quelques préalables, à savoir : apprendre à être malhonnête et indigne de toute confiance.

Sans blagues, je croyais que cette théorie est dépassée mais je viens de réaliser que c’est vraiment le cas. Certains acteurs politiques de mon pays ne méritent aucun respect ni soutien, même pas du moins averti des citoyens guinéens. D’ailleurs exposé à toutes les formes d’insécurité. Et comme si cela ne suffisait pas, des politiciens véreux imposent leur diktat pour nous exploiter et maintenir la république dans la misère en usant du moindre instant pour avancer des mensonges.

J’aime souvent dire que le président Alpha Condé n’a pas assez fait pour sortir la Guinée dans cette situation mais le camp d’en face aussi n’est pas exempt de reproches car beaucoup ont leur part de responsabilité. Alors ont- ils mieux fait que le président qu’ils dénoncent ? Et ont- ils servi avec un sens républicain ? Voilà quelques questions qu’il faut aujourd’hui répondre et dire clairement aux guinéens, notamment ces jeunes et femmes que vous utilisez pour préserver vos intérêts égoïstes « les résultats et perspectives » que vous mettez à leurs dispositions.

Pour tout vous dire, j’ai été étonné des propos du porte- parole de l’opposition guinéenne qui affirmait Mercredi, 08 avril 2015 à l’occasion d’une conférence de Presse des adversaires d’Alpha Condé que ses employés « de Sylla Lamine et Planète Fm » n’ont pas de « retard » de salaires. Ce qui n’est pas vrai et ses propos sont indignes d’un élu du peuple et qui prétend surtout diriger notre république. Je l’affirme parce que je suis quelqu’un de la boite. Lorsque je cite le cas de la radio Planète Fm par exemple, nous sommes le 09 avril 2015 et je n’ai toujours pas mon salaire du mois de mars qui ne représente d’ailleurs rien car il ne suffit même pas pour couvrir mes frais de transport alors que je travaille tous les jours, sans aucun repos. Qu’il m’explique donc quel travailleur de la radio a eu son salaire ? Et si nous interrogerons l’histoire, la déception sera énorme car c’est en début février que j’ai reçu mon salaire de Décembre 2014 et notre député ose chanter « pas de retard » de salaire?

Je suis convaincu qu’il n’a pas de réponse et il n’aimerait pas aborder cette question avec des journalistes qui se battent pour son entreprise malgré les conditions insoutenables auxquelles ils sont soumis. Combien ont abandonné la boite et/ou ont été contraints de quitter malgré les sacrifices « des journées de travail » sans relâche. Monsieur Aboubacar Sylla devrait avoir peur de Dieu et respecter les personnes qui servent ses entreprises avec loyauté et sincérité.

Et pour dire un mot sur les critiques qu’il formule à l’endroit du président Alpha Condé et à son gouvernement, je crois qu’il est très mal placé pour le faire. Simplement parce que, il est un mauvais donneur de leçons et donc un pire exemple en matière de traitement salariale en tout cas. Mais il peut encore se racheter de toutes ses injustices et apprendre les bonnes attitudes en la matière et je le conseil l’adage « que chacun balaie devant sa porte » pour éviter certaines bêtises.

www.libreopinionguinee.com

avec lejourguine

 

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici