UFDG: entre Dalein et Bah Oury qui aura le dernier mot?

0
Logo de L'UFDG

Le principal parti d’opposition guinéenne, l’ufdg est secouée par des querelles internes depuis plusieurs années, mais celle de fin 2015 reste très remarquée chez les militants du parti.

Depuis l’exil du 1er vice-président, Bah Oury et Cellou Dalein, les relations entre les deux hommes continueront de se dégrader.
Nous avons voulu connaitre un peu plus sur cette cacophonie qui ne dit pas son nom.

La question qui se pose et dont tout le monde connaît la réponse est de savoir quel est le point de discorde entre les deux hommes?
Pour répondre à cette question il faut remonter sur les faits, Bah Oury reprocherait Cellou Dalein de manque d’assistance pendant ses moments douloureux (d’exil), il l’accuse aussi de vouloir l’isoler depuis son départ de la Guinée. Ensuite les décisions que le parti entreprend, il (bah oury) n’est jamais consulter ni associé. Bah Oury s’est même vus refouler dans le passé par des fédérations de l’extérieure alors qu’il venait juste passé le message de l’ufdg dont il et le fondateur et vice-président.

Le dernier élément perturbateur serait la gestion catastrophique du parti par Cellou et son groupe pour reprendre les thermes de Bah Oury. Après la rencontre de Dakar, tout semblait être dans l’ordre, mais la cohabitation entre les deux hommes au sein de l’ufdg ne semble plus possible. Il faut mettre le couteau dans la plaie pour connaître le degré de la douleur.

Depuis la défaite de l’ufdg à l’élection du 11 octobre 2015, Bah Oury ne se voile plus la face et ne cesse de rappeler à Dalein qu’il a perdu trois grandes élections et il faudrait qu’il (Dalein) sache que d’autres personnes veulent se porter candidat de l’ufdg. Il n’en fallait pas plus pour attirer la colère de Cellou Dalein sur certains proches de Bah Oury qui se sont vus exclus et suspendus du parti dans d’autres cas. Selon le conseil politique présidé par des proches de Cellou, ces personnes ont toutes violées les statuts et règlements intérieurs du parti, ils s’attaquent sans cesse au président Cellou Dalein à travers les médias.

Fode Oussou Fofana, l’un des vices présidents, lors d’une assemblée générale du parti avait promis un nettoyage complet à l’ufdg « nous allons nettoyer le parti, ceux qui perturbent partiront. Qui qu’il soit, tu violes les statuts à 08h 00mn, on te vire à 08h 15 mn »

L’élément déclencheur qui a le plus marqué la distance entre les deux, à savoir Bah Oury et Dalein serait la rencontre que Bah Oury a eu avec le président de la République Alpha Condé. Cellou Dalein n’a pas du tout vu d’un bon œil cette rencontre et avait même dit que Bah Oury à rencontrer Alpha Conde en tant que citoyen guinéen mais pas en responsable de l’ufdg, parce qu’il n’a consulté ni le bureau exécutif encore moins les responsables du parti.

Bah Oury avait répliqué en expliquant l’objectif de sa rencontre avec Alpha condé, qui était accès sur le sort des détenus politiques dans l’affaire du 19 juillet pour une éventuelle grâce présidentielle et ne trouve pas un problème à ça.

A l’ufdg, cette rencontre n’est pas perçue par tous de cette manière, pour certains la logique voudrai un accord préalable du parti pour qu’un membre ou responsable rencontre le chef de l’Etat. Bah Oury est formelle, il y’a une main noire de certains cadres de son parti derrière cette affaire, si non la moindre de chose était que les responsables du parti soient contents de cette rencontre qui pourrait délivrer plusieurs familles.
Il n’en fallait pas pour attiser la guerre des titans à l’ufdg pour la succession de Dalein et l’exclusion des pro Bah Oury.

Si ce combat persiste qui pourrait perdre la mise ?

Bah Oury a un atout considérable, le statut du membre fondateur sur le registre au ministère de l’administration du territoire et des affaires politiques va l’appuyer son nom et sa signature qui existent dans ce fameux cahier comme fondateur.
Si un contentieux est engagé entre Dalein et Bah Oury à la justice, Dalein n’aura pas assez de chance pour le remporter devant celui qui a fondé le parti depuis 1991.

Quelle issue pour Cellou Dalein en cas de conflit, si la justice devrait trancher?
Cellou Dalein pourrait soit créer un nouveau parti politique ce qui semblerai difficile avec Alpha, ou alors négocier avec un petit parti qui a déjà un agrément et occuper la présidence.

Bah Oury semble bien décidé même s’il ne le dit pas ouvertement à récupérer son parti.
Vouloir exclure Bah Oury de l’ufdg pourrait déclencher une procédure judiciaire autour du parti.

L’autre hypothèse pourrait être que Cellou Dalein reste le président de l’ufdg et bah Oury comme le candidat du parti pour les prochaines élections. Ou alors Bah Oury accepte de rester toujours le 1er vice-président de l’ufdg et laisser Dalein continuer son marathon en acceptant d’engager les réformes qui s’imposent au niveau du parti et faire le bilan des échecs successifs.
On verra bien la suite.

 

Dalanda Log Balde

 

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici