Cellou Dalein et Bah oury
Cellou Dalein et Bah oury

C’était prévisible. Cellou Dalein Diallo et ses proches ont fini par franchir le Rubicon en excluant du parti Bah Oury, considéré par une certaine opinion comme le dernier ‘’mohican’’. La décision qui fait déjà assez de bruit est-elle de trop ? La question reste entière. Selon nos informations, Cellou Dalein Diallo qui craint une réplique violente de son désormais rival envisagerait de quitter le pays dès ce vendredi pour l’étranger. Une façon, soutient un proche de Bah Oury, de « jouer à l’innocent ». « Faux », réplique un pro-Cellou qui parle de ‘’panique’’ dans le camp de Bah Oury.

Une autre source nous apprend tard la nuit que la réponse du camp Bah Oury sera à hauteur de l’exclusion annoncée.

Renforcé entre autres dans son combat par dame Colle Chantal, une ex-égérie du Palais sous Lansana Conté et ancienne proche de Cellou Dalein, du richissime homme d’affaires Diallo Sadakadji, Bah Oury ira très loin et n’exclut pas d’engager une bataille judiciaire qui vise à éjecter Cellou de son fauteuil. L’ambiance au FPI de Laurent Gbagbo ça vous dit ? A la justice, la bataille sera sans pitié entre Bah Oury et ses lieutenants de première heure qui l’ont quitté pour rejoindre Dalein. Parmi eux, un certain Dian Lélouma accusé d’être un pion central dans la résistance anti-Bah Oury. Des soutiens de taille (le banquier Abdoul et aussi Lamine Diallo, condamné pour son rôle dans l’attaque du domicile du président Alpha Condé en 2011), ont quant à eux prêté allégeance à Bah Oury.

Source mediaguinee

 

 

 

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here